Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Wizz Air commande 110 A321neo

Wizz Air vient de confirmer une commande de 110 A321neo à Airbus. Le constructeur européen a annoncé un total de commandes et engagements d'achats avoisinant 50 milliards d'euros (57 milliards de dollars) durant ce salon du Bourget 2015.

a320 airbus1 

La low-cost Wizz Air vient de signer un Memorandum of Understanding pour acheter 110 A321neo à Airbus: il s'agit pour le constructeur européen de la plus importante commande de ce salon du Bourget 2015.

La compagnie low-cost Wizz Air a été créée en 2003. Elle est basée à Budapest et est un important client d'Airbus : elle opère actuellement une flotte de 61 A320.

Elle a transporté 13,5 millions de passagers en 2013 et est la 5ème compagnie européenne low-cost en terme de passagers transportés après Ryanair, Easyjet, Norwegian et Vueling.

Airbus a par ailleurs fait le point sur ses commandes durant le salon du Bourget 2015 : concernant le marché long-courrier, Airbus a reçu la première commande pour l'A330 Regional de la part de Saudia Airlines (20 exemplaires), a enregistré des intentions d'achat pour 31 A350-900, ainsi que pour 4 A330-300.

Pour les avions monocouloirs, Airbus totalise 366 commandes d'avions de la famille A320 (41,4 milliards de dollars) dont la commande de 110 A321neo de Wizz Air. Parmi ces 366 commandes, 103 sont fermes, 263 sont des intentions d'achat.

Les A320 de nouvelle génération remotorisés ont connu le plus grand succès avec 323 avions commandés sur un total de 366.

En comptant les avions monocouloirs et les long-courriers, Airbus totalise 421 commandes dont 124 fermes (16,3 milliards $) et 297 intentions d'achat (40,7 milliards $) pour un montant au tarif catalogue de 50 milliards d'euros (57 milliards de dollars).

De son côté, Boeing a signé des commandes ou intentions d'achats pour 331 avions d'une valeur totale de 44 milliards d'euros (50,2 milliards de dollars).

Fabrice Brégier, le président d'Airbus a par ailleurs indiqué qu'il n'y avait pas de bulle sur le marché de l'aviation commerciale, une critique effectuée par certains analystes financiers récemment du fait de l'importance des commandes effectuées ces dernières années.

Du fait de l'augmentation du trafic aérien et des enjeux du réchauffement climatique, le pari de l'A380 parait logique

Boeing et Airbus ont publié ces derniers jours des prévisions très encourageantes pour le futur. Boeing estime cependant que le marché des très gros porteurs sera relativement limité . Un avis que Fabrice Brégier, le patron d'Airbus, ne partage pas.

«Ils ne sont pas positionnés sur ce marché, ce qui explique sans doute ces prévisions...Le marché va doubler d'ici 2034 (NDLR: la flotte des compagnies passera de 19000 avions à 38500 selon Airbus) et il sera approprié d'utiliser un avion de cette taille. Je pense que nous sommes en avance sur le marché» a assuré Fabrice Brégier.

Un autre argument important pour les très gros porteurs pourrait être celui de la lutte contre le réchauffement climatique.

En utilisant des avions de plus grandes capacités les compagnies aériennes minimiseront les décollages et atterrissages (c'est là où les avions consomment le plus de caburant). Par ailleurs, en réduisant le nombre de rotations, le désagrément sera moins important pour les riverains des aéroports.

La logique voudrait donc que les très gros porteurs s'imposent à terme, même si pour le moment les commandes d'A380 plafonnent. Il reste que le programme A380 devrait être à l'équilibre à la fin de l'année 2015 et que la logique du marché pousse vers ce type d'avion.

Commandes et engagements d'achats enregistrés par Airbus au salon du Bourget 2015:

- 36 A320 ceo,

- 7 A321ceo,

- 1 ACJ319neo,

- 182 A320neo,

- 140 A321ceo,

- 24 A330,

- 31 A350 XWB.

www.airbus.com

Newsletter
S'inscrire à la newsletter


SONDAGE
Pour réduire le déficit public de l'Etat faut-il :