Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Zoom dépose le bilan

zoom.jpgLe transporteur canadien Zoom est la nouvelle victime de la hausse des prix du carburant et de "conditions d'échanges 'extrêmement difficiles' dans l'industrie aéronautique".



Jeudi 21 août, Zoom a suspendu toutes ses opérations et conseille à tous ses clients en détention de billets déjà payés de contacter la société de leur carte de crédit ou de débit pour obtenir un remboursement.

Hugh et John Boyle, fondateurs de Zoom, ont déclaré hier : "Nous regrettons profondément d'avoir dû suspendre toutes les opérations de Zoom. C'est un jour bien sombre pour nos passagers ainsi que pour nos 600 employés".

"Nous sommes terriblements désolés pour le dérangement et la déception causés aux passagers ayant réservé des vols chez nous".

"Nous avons fait tout notre possible pour soutenir la compagnie aérienne et n'avons épargné aucun effort pour garantir un nouveau financement qui aurait maintenu nos appareils en vol. Jusqu'à la fin nous avons cru pouvoir obtenir un nouveau programme d'investissement afin d'assurer les opérations futures, mais les actions de nos créanciers nous ont contraints à cesser nos vols. Face à l'impossibilité de mener le programme d'investissement à son terme, les directeurs de Zoom n'ont eu d'autre choix que de déposer le bilan".

"L'arrêt des opérations est le résultat de la difficulté exceptionnelle des conditions d'échanges qui ont affecté toutes les compagnies aériennes au cours des 12 derniers mois. Nous avons travaillé d'arrache-pied lors de ces sept dernières année afin de construire une entreprise prospère, mais nous avons subi des pertes cette année en raison de l'augmentation sans précédente du prix du carburant couplée à la conjoncture économique. La hausse des prix du pétrole a alourdi nos frais annuels d'exploitation d'environ 50 millions de dollars et nous n'avons pas pu récupérer cet argent à partir des réservations des passagers".

"Nous tenons à remercier les milliers de passagers qui ont choisi de voyager avec Zoom au cours des sept dernières années, ainsi que le personnel de notre compagnie pour leurs efforts. Nous regrettons d'avoir à prendre aujourd'hui des décisions inévitables".

Sur son site web, la compagnie a publié des détails sur les autres transporteurs desservant les anciennes routes de Zoom. Pour plus de précisions, visitez le site ZOOM.

Newsletter
S'inscrire à la newsletter


SONDAGE
Pour réduire le déficit public de l'Etat faut-il :