Partagez cet article :

air_france_equipage

Air France a vu son chiffre d'affaires baisser de 15% en 2009 et affiche une perte nette de 1,559 milliard d'euros. Une année qui restera dans les mémoires du groupe du fait de la crise économique et de l'accident du vol AF447 Rio-Paris.


L'année 2009 aura été notre «anus horribilis» a déclaré Pierre-Henri Gourgeon, le directeur général du groupe Air France.

Le chiffre d'affaires du groupe a baissé de 15% à 20,99 milliards d'euros pour son exercice 2009-2010 et les pertes sont conséquentes: 1,285 milliard de perte d'exploitation et -1,559 milliard de perte nette.

«Nous avons attendu la reprise mais elle n'est pas venue, par ailleurs la faiblesse de l'euro a impacté le dernier trimestre et les cours du pétrole ont augmenté à nouveau» a-t-il ajouté lors de la conférence de presse de présentation des résultats.

Le trafic passagers a été en baisse de 3,2% sur l'année contre 13,7% de chute du trafic pour l'activité cargo très touchée par la crise.

Heureusement le groupe a noté une timide reprise du trafic de 0,9% au cours du dernier trimestre mais qui n'a pas suffi à redresser les résultats. La recette unitaire passagers a particulièrement augmenté sur les vols long-courrier au cours du dernier trimestre 2009-2010 (qui s'est terminé le 31 mars dernier).

En ces temps de crise, Air France a réussi maintenir ses coûts en réduisant ses capacités (-4,4%) mais aussi ses effectifs.

Ainsi le groupe ne comptait plus que 105610 salariés (y compris les intérimaires) à fin mars 2010 contre 113530 personnes au 31 septembre 2008 (-7%, ).

Malgré la crise, Air France a cependant continuer à investir pour l'avenir avec le lancement de l'A380 et de sa classe éco premium en octobre 2009.

La compagnie estime que ce produit intermédiaire entre la classe affaires et la classe éco est un succès car «70% des clients recommandent ce produit à leur proche» et la «progression des recettes a été plus forte que prévue (ndlr: recette 2,2 fois supérieure à la classe éco).»

Air France a équipé 37 avions avec sa classe éco premium au 1er mai et compte en équiper 76  d'ici la fin de l'année 2010.

Le groupe s'est par ailleurs félicité de la mise en oeuvre de sa société commune transatlantique avec Delta. Des contrats communs ont été signés avec 4000 entreprises et 1400 agences de voyage qui ont contribué à hauteur de 50 millions d'euros au résultat d'exploitation.

Grâce en partie à cette joint-venture transatlantique, Air France a pu augmenter en 2009-2010 de 4,2% son taux de remplissage sur l'atlantique par rapport à l'année passée: soit un coefficient de remplissage de 86,8% en 2009-2010 contre 82,6% en 2008-2009.

« Une alliance est un moyen de consolidation mais surtout d'augmenter nos résultats» s'est félicité Pierre-Henri Gourgeon.

Hormis, la joint-venture transatlantique, Skyteam est l'un des axes de développement d'Air France dans les prochains mois.

L'alliance se développe en Asie avec l'entrée de Vietnam Airlines en juin 2010, la décision récente de China Eastern d'entrer dans l'alliance et les deux autres compagnies historiques, Korean Air et China Southern.

Air  France-KLM estime ainsi qu'il est le premier groupe aérien vers l'Asie avec 12 vols quotidiens vers la Chine et Taiwan (contre 10 pour Lufthansa), 10 vols quotidiens vers le Japon et la Corée (7 vols pour Lufthansa) et 9 vols quotidiens vers l'Asie du Sud-Est (6 vols pour Lufthansa).

La compagnie Air France prévoit par ailleurs de lancer une joint-venture avec China Southern, et China Eastern.

Grâce à toutes ces actions le groupe espère améliorer son résultat d'exploitation de 900 à 1 milliard d'euros en 2010-2011 ce qui devrait lui permettre de retrouver le chemin de la rentabilité... si l'économie redémarre et surtout si le volcan islandais ne fait plus des siennes.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

SONDAGE

Pour presse plus libre préférez-vous?
Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: