Partagez cet article :

air france 2014 2

Air France affiche un bénéfice net de 118 millions d'euros en 2015, une première depuis 2008…

Air France est revenue dans le vert avec un bénéfice net de 118 millions d'euros l'an passé contre -225 millions en 2014. Ces bons résultats sont dus au plan de restructuration drastique mené depuis quelques années et la forte baisse des cours du pétrole. Le chiffre d'affaires a atteint 26,059 milliards d'euros en hausse de 4,6%.

L'activité transport de passagers a été la plus forte continuatrice aux résultats du groupe avec un EBITDA de 2,124 milliards d'euros contre 453 millions pour la maintenance et 2 millions pour Transavia.

L'activité cargo présente toujours un EBITDA négatif de -210 millions malgré d'importantes baisses de capacités mises en place ces dernières années. Il est à noter que les revenus de l'activité maintenance ont bondi de 18% en 2015 pour atteindre 4,012 milliards d'euros soit désormais 1/5ème de l'activité Passage Réseaux (transport de passagers AF+KLM hors Transavia). Le chiffre d'affaires de Transavia a quant à lui augmenté modestement de 4,1%, une performance bien inférieure à celles de la plupart des low-costs.

Il est à noter qu'Air France a réussi parallèlement à ces bons résultats à baisser sa dette nette de 5,4 à 4,3 milliards d'euros, ce qui va permettre d'alléger la charge de la dette en 2016.

«Le contexte global demeure très incertain en 2016 concernant le prix du carburant, la poursuite de la situation de surcapacité sur différents marchés et l’environnement géopolitique et économique dans lequel nous opérons. En conséquence, le Groupe s’attend à ce qu’une partie significative des économies attendues sur la facture carburant (-6,7% à 6,183 milliards d'euros) soit compensée par une pression à la baisse sur les recettes unitaires et un effet change négatif» a précisé Air France.

Pour 2016 la compagnie va poursuivre le développement de l’activité passage réseaux en s’appuyant sur une «montée en gamme, une orientation client accrue, le renforcement du portefeuille de marques et l’approfondissement des partenariats stratégiques.» La compagnie compte par ailleurs optimiser son activité point-à-point en incluant la création d’une structure unique, avec l’objectif d’un retour à l’équilibre d’exploitation à l’horizon 2017.

L'année 2016 sera importante pour Transavia, alors que la compagnie prévoit une croissance de 20% sur le marché français et l’ouverture d’une base nouvelle à Munich en mars avec 101 vols hebdomadaires à la saison d’été.

Air France va continuer à restructurer son activité cargo avec une réduction à 5 avions tout-cargo d'ici juin 2016 et un retour à l’équilibre d’exploitation en 2017.
Le groupe a par ailleurs assuré qu'il allait poursuivre le développement de l’activité Maintenance dont la dynamique est très positive ces derniers mois.

Au final il convient de noter que ces résultats sont bien inférieurs à ceux des grands concurrents d'Air France-KLM que sont Lufthansa et IAG.

Les grands challenges de la compagnie restent toujours identiques: créer une compagnie low-cost qui compte sur le marché européen (Transavia est encore petite comparée à Ryanair, Easyjet ou même Vueling, 1,099 milliard de CA contre 5,65 milliards pour Ryanair, 6,69 milliards pour Easyjet), améliorer sa productivité et continuer à baisser ses coûts face à ses grands concurrents et implémenter une stratégie orientée vers le client au sein du personnel.

Air France va dervoir profiter des cours très bas du pétrole en 2016 qui devraient lui permettre d'accélérer sa restructuration tout en augmentant ses marges de manoeuvres. La facture carburant pourrait baisser de plus de 1,7 milliards d'euros contre environ 400 millions en 2015.

www.airfrance.fr

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...


Aller en haut