Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :
Le nouveau président d'Air France ne va pas chômer pour cette rentrée: la baisse du trafic long-courrier due aux attentats, le climat social et les nouvelles low-costs long-courriers ne lui laissent pas de répit...

jean marc janaillac air france 2016

L'année 2016 aurait du être un cru d'exception pour Air France-KLM, comme pour la plupart des compagnies aériennes.

Malheureusement les tragiques événement de ces derniers mois en Belgique comme en France sont venus contrarier ces belles perspectives.

«Avoir été nommé président d'Air France-KLM, cela me donne un sentiment de fierté mais aussi de grandes responsabilités. Ces derniers mois ont été particulièrement difficiles: les attentats, les grèves ont éprouvé la confiance de nos clients et de nos partenaires. En ces moments difficiles, je tiens à remercier les professionnels du voyage» a déclaré Jean-Marc Janaillac, le nouveau président d'Air France-KLM ce jour à Paris.

Il a mis l'accent sur la baisse particulièrement forte constatée cet été pour les arrivées en provenance des pays lointains : «le drame de Nice a eu un impact extrêmement fort. Nous avons noté une baisse des réservation de plus de 10% sur le long-courrier cet été, particulièrement en provenance du Japon, de la Chine et des Etats-Unis. En juillet-août, la baisse a atteint 14% pour les arrivées de pays lointains».

Air France doit par ailleurs faire face à l'arrivée de nouveaux concurrents, comme Norwegian, Wow Air ou French Blue, des low-costs long-courriers aux tarifs très agressifs.

«Contrairement à ce qui s'est passé il y a 5 ans, nous allons étudier la situation alors que l'on voit arriver des concurrents low-costs long-courriers. Nous travaillons mais aucun type de schéma, aucune hypothèse n'a été privilégiée pour le moment..» a-t-il assuré (voir low-costs long-courriers : Air France «étudie la situation»).

Mais tout n'est pas noir pour Air France, bien au contraire. L'entreprise poursuit sa montée en gamme initiée par le prédécesseur de Jean-Marc Janaillac, Alexandre De Juniac. Elle continue à moderniser sa flotte grâce à l'arrivée d'avions ultra-modernes comme le B787 et l'A350.

On a appris que le premier B787 d'Air France sera opéré vers le Caire à partir du mois de janvier 2017 et que le premier A350 devrait être réceptionné et mis en service en 2019.

En terme de services justement, la compagnie va proposer un nouveau siège premium éco sur son B787 avec une assise élargie de 2,5cM, 5 cm de pitch en sus, une inclinaison du siège à 130 degrés au lieu de 123, un accoudoir central avec 2,55 cm en sus ainsi qu'une rainure spéciale sur le plateau du siège pour maintenir un ipad (voir ci-dessous)...

siege eco premium b787 air france top resa

Parallèlement la compagnie a confirmé que 36 B777 seront équipés des nouvelles cabines Best (Première, Business, Premium éco et éco) cet hiver et 44 B777 d'ici août 2017. Pour les A330 il faudra attendre l'hiver 2017 pour le début du déploiement et l'hiver 2018 pour les A380.

Il est à noter qu'Air France propose également depuis mai 2016 un service à la place en Business vers Singapour et New York JFK : elle offrira ce service vers Tokyo Haneda d'ici fin 2016.

La compagnie a assuré que ce service serait déployé vers d'autres destinations en 2017.

Enfin la direction a annoncé que d'ici 2020, toutes les cabines long-courriers seront équipés du WiFi.

Malgré ces bonnes nouvelles, l'humeur ne semblait cependant pas à la fête, ce jour, pour la première journée du salon du tourisme Top Resa : les événements de l'été 2016 ayant fortement assombri l'humeur des acteurs du tourisme.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut