Partagez cet article :

La compagnie aérienne française a vu son trafic croitre de 5,6% en 2017. Malgré un résultat d’exploitation en forte hausse son résultat net reste cependant toujours dans le rouge au contraire de ses grands concurrents européens.

Air France-KLM va mieux. Le groupe aérien franco-néerlandais a transporté 98,721 millions de passagers en 2017 ce qui représente une hausse de 5,6% par rapport à 2016.

Le résultat d’exploitation du groupe est en forte hausse à 1,488 milliard d’Euros (+41,8%). Cependant le résultat d’Air France-KLM reste dans le rouge à -274 millions d’euros au contraire de ses grands concurrents comme le groupe anglais IAG ou l’allemand Lufthansa.

« Air France-KLM clôture l'année 2017 avec de solides résultats, dans un environnement économique porteur. Grâce à l’implication de l’ensemble des salariés et à l’attention constante portée à la qualité de service offerte à nos clients, le groupe confirme sa position de leader en Europe en terme de trafic, tout en enregistrant un résultat opérationnel en hausse de 42% et en améliorant significativement son profil financier. Ces réalisations vont de pair avec des avancées stratégiques majeures, notamment le renforcement et l’élargissement de notre réseau d’alliances et le lancement réussi de Joon. En ce début d’année 2018, dans un contexte de hausse des prix du pétrole et de concurrence toujours plus intense, nous poursuivrons l’offensive, travaillerons sur notre compétitivité et la réduction de nos coûts unitaires et capitaliserons sur les réalisations de 2017 pour maintenir une dynamique de croissance rentable » a déclaré Jean-Marc Janaillac.

Hausse de 4,1% du trafic pour l'activité Passage et renforcement des alliances

Parmi les activités qui ont bien progressé on peut citer l’activité cargo (+1,8% avec un trafic de 8,595 milliard de tonnes) avec l’embellie économique mondiale d'une forte croissance grâce à la « forte la demande en provenance et à destination de l'Asie depuis début 2017 et en provenance d'Amérique Latine au second semestre 2017 ».

L’activité de transports de passagers a vu don chiffre d’affaires bondir de 4,1% à 19,630 milliards d’euros.

« Les routes transatlantiques et le réseau moyen-courrier ont bénéficié d’une demande particulièrement forte, avec des augmentations de trafic de 6,1% et 7,4% respectivement. De plus, la reprise de la demande sur l’Asie et l’Amérique latine a eu une incidence nettement positive sur la recette unitaire de ces réseaux, avec des augmentations de 6,5% et 8,3% à change constant. L’amélioration des offres de produits à bord, la personnalisation de l’expérience client et de nombreuses initiatives commerciales ciblées ont également contribué à la croissance.

Le groupe a renforcé notablement ses partenariats existants et a mis en place de nouvelles joint-ventures, avec China Eastern, Jet Airways et Vietnam Airlines, et il a posé les bases de sa nouvelle joint-venture Nord-Atlantique avec Delta et Virgin Atlantic. En décembre 2017, comme prévu, Air France a lancé avec succès sa nouvelle compagnie Joon.

Transavia: forte hausse du chiffre d'affaires en 2017

Transavia, comptabilisée comme activité à part entière, a vu son trafic passagers croitre de 11,3% avec un chiffre d’affaires en hausse de 17,9% à 1,436 milliard d’euros. Le groupe Air France qui a mis du temps à lancer sa low-cost en France profite enfin de l’essor de ce marché. La compagnie parvient même à dégager une résultat d’exploitation positif de 81 millions d’euros avec une marge de 5,6% alors que le résultat était juste à l’équilibre en 2016.

L’activité Maintenance a par contre été stable alors qu’elle avait connu un boom ces dernières annes avec une très légère baisse des revenus de 0,1% à 4,177 milliards d’euros.

2018 : de bonnes perspectives

Pour 2018, Air France-KLM prévoit d’augmenter sa capacité de 3 à 4% en sièges-kilomètres offerts pour l’activité Passage et entre 6 et 7% pour Transavia. La low-cost sera donc au coeur de la croissance du groupe en 2018.

L’année se présente plutôt bien selon Air France : Les perspectives pour le réseau Passage au début de 2018 montrent une poursuite de la tendance positive de la demande : les coefficients d’occupation sur les réservations long-courrier sont en avance sur l’année dernière pour les trois prochains mois, avec un fort mois de mars en raison du décalage de la période de Pâques.
Sur la base des prévisions actuelles, les recettes unitaires du 1er trimestre 2018 sont attendues positives à change constant par rapport à 2017.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  
Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: