Partagez cet article :

Joon va finalement être fermée après seulement quelques mois d’opérations…

Dans un communiqué Air France a indiqué qu’elle avait décidé de lancer un projet d’étude sur le futur de la marque Joon et l’intégration de ses salariés et de ses avions au sein d’Air France. Malgré l’impact positif de Joon…la marque était difficile à comprendre pour les clients, les employés, les marchés et les investisseurs ».

Air France a ajouté que « la pluralité des marques sur le marché a créé beaucoup de complexité et affaibli la puissance de la marque d’Air France ».

Joon avait été lancée en 2017 en visant « une clientèle de jeunes actifs, les milleniums (18 à 35 ans) dont le style de vie évolue autour du digital ».

Air France a précisé que « tous les vols Joon en vente seront opérés par Joon jusqu’à ce que le projet soit abouti. Ils seront alors repris par Air France.».

Air France avait octroyé certains de nouveaux A350 à Joon et Air France prévoit désormais que ces avions seront intégrés à Air France avec une configuration qui privilégie plus la classe économique ».

On ne sait pas exactement ce que cela signifie et comment les avions ont été configurés pour Joon. Joon avait une flotte d'une dizaine d'avions et avait prévu de totaliser 28 avions en 2020 dont des A350. Joon emploie environ 600 personnes.

Joon avait également été créée afin de desservir de nouvelles destinations touristiques non rentables pour Air France ou afin de ne pas fermer certaines de ces routes non rentables.

La compagnie avait notamment ouvert des vols long-courriers vers Mahé aux Seychelles, Fortaleza au Brésil, Le Caire en Egypte, Le Cap en Afrique du Sud, Quito en Equateur et Saint Martin aux Caraïbes et proposait de nombreux vols en Europe.

Air France souhaitait en effet à l'époque rationaliser son réseau. Air France avait insisté sur le fait que Joon n'était pas une compagnie low-cost mais les employés de Joon avaient des salaires et des avantages différents d'Air France.

Le nouveau cliamt avec les employés a peut-être également joué sur le sort de Joon.

Ben Smith a été nommé il y quelques mois nouveau CEO d’Air France et a réussi à signer un accord avec les syndicats d’équipages SNPNC, UNAC et UNSA-PNC.

« C’est bien que nous ayons signé cet accord équilibré.. En travaillant ensemble avec SNPNC, UNAC et UNSA-PNC, nous avons pu prendre en compte les inquiétudes de nos équipages tout en travaillant pour ceux-ci soient en accord avec les intérêts d’AIr France. Avec cet accord équilibré j’espère plus due dialogue et confiance entre Air France et nos employés car je crois que nous devons avoir des employés qui soutiennent et croient (n la compagnie) pour devenir un vrai leader global è avait-il déclaré.

  

DISCUTEZ DE CET ARTICLE, AJOUTEZ UNE INFORMATION: CLIQUEZ SUR CE LIEN

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...


Aller en haut