Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Air France: vers une grève le 23 mars?

Air France: vers une grève le 23 mars?

Les adhérents du syndicat de pilotes SNPL se sont déclarés majoriatirement en faveur d’une grève alors qu’un préavis avait été déposé pour le 23 mars prochain…

71% des pilotes du SNPL ont voté pour lancer une grève de 6 jours maximum. Ils veulent obtenir des augmentations plus importantes que celles proposés par la direction.

Hormis le SNPL deux autres syndicats de pilotes ont déposé grève, SPAF et Alter, ainsi que 2 syndicats d’hôtesses de l’air et stewards (SNPNC /UNSA-ONC) et 5 syndicats de personnel au sol (CGT, FO, SUD? CFTC, SNGAF).

L’intersyndicale doit se réunir ce matin pour tenter de voir quelle est la meilleure manière de contraindre la direction d’Air France à satisfaire sa revendication salariale.

Air France de son côté proposé un ajustement salarial comme elle le précise dans un communiqué publié le 13 mars dernier : « après les avoir entendues sur leur revendication d'une augmentation générale des salaires de 6%, la direction a rappelé que la situation économique et financière de la compagnie, dans un environnement concurrentiel particulièrement agressif, rendait cette augmentation générale impossible sans compromettre sa stratégie de croissance, d'investissement et de reprise des embauches. Au cours de cette réunion, dans un souci d'ouverture et de dialogue, et dans le contexte d'ouverture des Assises du transport aérien pour lesquelles l'entreprise et ses salariés doivent afficher une position unie pour faire valoir leurs arguments dans les débats, la direction s'est déclarée prête à négocier un mécanisme d'ajustement salarial pour rattraper la baisse de pouvoir d'achat des personnels dont le salaire individuel de 2017 comparé à celui de 2011 aurait augmenté moins vite que l'inflation sur la même période. Ainsi, au terme de ces négociations, aucun salarié d'Air France n'aura vu son pouvoir d'achat diminuer sur cette période.
Ajoutée aux diverses mesures mises en œuvre en 2018, cette proposition répond ainsi à la préoccupation du maintien du pouvoir d'achat qui s'est exprimée tout en restant compatible avec le respect des équilibres économiques indispensables au développement de l'entreprise. La direction a demandé la levée du préavis de grève et a indiqué être prête à ouvrir ces négociations dans les plus brefs délais ».

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Pour réduire le déficit public de l'Etat faut-il :