Partagez cet article :

Airbus vient de finaliser le rachat de la majorité du capital du programme C-Series de Bombardier…

 C’est une décision stratégique pour Airbus qui vise à renforcer la part de marché du constructeur européen sur les avions moyen-courriers. Airbus détient désormais 50,01% du programme C-Series. Bombardier de son côté détient 34% du programme contre 16% pour le Québec.

Le siège la ligne d’assemblage principale resteront basés au Québec.

C’est une bonne initiative pour Airbus alors que les C-Series concurrençaient ses avions le plus populaires comme l’A319 ou l’A320. D’autant que la compagnie chinoise Comac s’intéressait également à entrer au capital des C-Series.

Le programme C-Series avait du fait face à des coûts plus importants que prévus et à la concurrence importante de Boeing et Airbus. Pour sauver ce programme le gouvernement du Québec avait annoncé un investissement de 1,3 milliards de dollars canadiens en octobre 2015 en échange d’une participation e 49,5% dans le programme.

Bombardier a signé de nombreux contrats récemment pour le C-Series.

En 2016, Delta Air Lines a passé une commande historique pour 75 avions CS100 avec une option pour 50 de plus. Il s'agit de la plus importante commande reçu par Bombardier pour ce type d’avion. Swiss est également un important client du programme avec 10 CS100 et 20 CS300 commandés.

Tout récemment Air Baltic a signé une commande pour 30 CS300 : elle avait déjà signé une commande pour 20 exemplaires et devient ainsi le second client le plus important du programme.

Au total le programme C-Series a reçu plus de 360 commandes d’avions.

Il est à noter que Boeing serait également en discussion avec Embraer pour sceller un partenariat.

  

NE MANQUEZ AUCUNE INFORMATION : JE M'ABONNE A LA NEWSLETTER!
DISCUTEZ DE CET ARTICLE, DONNEZ VOTRE AVIS, DONNEZ-NOUS UNE INFORMATION: CREEZ UN SUJET DANS LE FORUM
Aller en haut