Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Amerrisage d'un A320 à New York: chapeau Captain Sully!

amerrissage-vol-us-airways.jpg
Des oiseaux ont endommagés simultanément les deux moteurs d'un A320 hier à New York. Le pilote très expérimenté a réussi a faire amerrir l'A320, un coup de maître!


Le commandant Chesley B. Sullenberger a réussi un exploit hier à New York en réussissant à amerrir un A320. Le vol US AIRWAYS 1549 qui transportait 150 passagers et six membres d'équipage a frôlé la catastrophe. Alors que l'avion venait de décoller hier soir (à 15H26 heure de New York), il a été heurté de plein fouet par une nuée d'oiseaux. L'avion, un A320,  a volé seulement trois minutes avant d'être frappé par ces volatiles.


Les deux réacteurs ont été mis hors service et le pilote a eu le sang froid de faire amerrir l'A320 sur l'Hudson. C'est le premier amerrissage réussi d'un avion de ligne commercial! Un exploit.

Les pilotes dont le commandant de bord Chesley B. Sullenberger ont réussi à éviter l'île de Manhattan et à amerrir sur l'Hudson, une manoeuvre qui demandait un très grande précision. L'avion s'est élevé à 3200 pieds à 15H27 avant de redescendre à 2000 pieds puis 1000 pieds en moins de deux minutes.

A 15H31, l'avion avait chuté à 300 pieds! La queue de l'avion a d'abord touché l'eau, le nez étant dirigé vers le ciel, une manoeuvre adaptée.
L'avion a ensuite flotté sur l'Hudson et les 150 passagers et 4 membres d'équipage ont pu sortir de l'avion en moins d'une minute!

Le commandant de bord a été le dernier à sortir après avoir vérifié que tous les passagers étaient sortis et sains et saufs après l'amerrisssage de l'A320. Chapeau bas, captain Sully!


SONDAGE
Pour réduire le déficit public de l'Etat faut-il :
Newsletter
S'inscrire à la newsletter