Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :
boeing-dreamlinerAlors quel le premier vol du 787 a eu lieu le 15 décembre dernier, Boeing veut rappeler son engagement sur le territoire français qui se traduit par des contribution économiques importantes en termes de chiffre d’affaires et emplois créés.

Il y a 35 ans, Boeing a fait le choix du moteur CFM56 de Snecma et de Général Electric pour équiper ses 737.

Depuis, Boeing travaille de nombreux acteurs majeurs de l’industrie aéronautique française, avec qui il a noué des relations de confiance.

En 2008, ces partenariats ont généré un chiffre d’affaire de 2,8 milliards de dollars, auxquels s’ajoutent 1,2 milliards de dollars supplémentaires pour la fourniture aux compagnies aériennes équipées de Boeing, de pièces détachées destinées à l’entretien de leur flotte.

Au total, cette activité a généré 23000 emplois en France estime Boeing.

L'arrivée prochaine du 787 devrait permettre de développer encore plus les relations entre Boeing et ses sous-traitants français.

Le constructeur américain estime ainsi que lors d'une année pleine, la production du 787 Dreamliner, génèrera un chiffre d’affaires de 4,325 milliards de dollars pour les fournisseurs français, ce qui équivaut à environ 9 ,6% du chiffre d’affaires de l’industrie aéronautique française.

Boeing a scellé des partenariats avec huit entreprises françaises (Labinal, Latécoère, Messier-Bugatti, Messier-Dowty, Radiall, Snecma, Thales, Zodiac ou Dassault Systems) pour développer le 787 dans des domaines clés comme: les freins, la connectique, les trains d’atterrissage, les portes passagers ou la conception assistée par ordinateur.

Selon Yves Galland « c’est grâce à la qualité de l’industrie aéronautique française, que Boeing s’est engagé de plus en plus en France avec un impact économique réel et durable, faisant de notre pays un de ses partenaires de premier rang. »

Alors que le conseil d’administration Boeing a pris la décision de commercialiser le 787 à la fin 2003, le programme a été officiellement lancé en avril 2004 après une commande record passée par All Nipon Airways.

Depuis une cinquantaine de compagnies aériennes du monde entier ont commandé cet appareil, soit une total de 851 avions pour un montant de 148 milliards de dollars.

La première livraison du 787 est prévue pour le dernier trimestre 2010.

Le 787-8 Dreamliner aura une capacité de 210 à 250 passagers pour des distances comprises entre 14 200 à 15 200km,

De son côté, le 787-9 Dreamliner, pourra accueillir 250 à 290 passagers et couvrir des distances entre 15 900 et 16 300km. Sa livraison devrait quand à elle avoir lieu le dernier trimestre 2013.

Enfin, le 787-3 Dreamliner, transportera 290 à 330 passagers et permettra de couvrir des distances de 4 600 à 5 650km.

Plus d'informations sur le site de BOEING.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut