Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :
britishairways-avions
British Airways a révélé qu'elle comptait transporter près de 45 000 passagers pendant les trois premiers jours de grève ce mois-ci. Elle compte ainsi emmener à bon port environ 60% de ses passagers.

Comme British Airways l’a déjà annoncé, elle opèrera au départ de Gatwick tous ses vols long-courriers et plus de la moitié des vols court-courriers et les vols au départ de London City vers New York JFK.

British Airways estime qu'elle pourra faire décoller environ 60% de ses vols long-courriers au départ d'Heathrow pendant la première période de grève, prévue du 20 au 22 mars, ainsi que « certains de ses vols court-courriers».

British Airways va louer pendant la grève « jusqu’à 22 appareils avec pilotes et équipages de huit compagnies différentes basées au Royaume Uni et en Europe » ce qui permettra à la compagnie d’exploiter 30% de ses vols court-courriers.

De plus, British Airways a scellé des accords avec 40 autres compagnies aériennes pour que ses clients puissent réserver un autre vol gratuitement pendant la période de grève sur  un vol  annulé.

Le transporteur n'a pas encore communiqué de détails sur les horaires au cours de la seconde période de grève (du 27 au 30 Mars).

On en saura plus après la première vague de grève et la compagnie conseille à ses clients de vérifier si leur vol sera mis en service sur le site de British Airways.

Dans un communiqué Willie Walsh, a déclaré:« Nous sommes profondément désolés que nos clients soient les victimes innocentes de cette attaque cynique de la part des dirigeants d'Unité.

Nous continuerons à essayer d'empêcher que cette grève ait lieu, mais nous avons atteint un point où nous devons maintenant apporter des informations à nos clients qui attendent avec patience depuis que cette grève a été annoncée vendredi dernier.

En raison de nombreux appels de personnels de cabine qui se sont portés volontaires durant le week-end, le nombre de vols sera légèrement plus important que ce que nous avions prévu initialement.

Environ 60% de nos clients seront en mesure de voler comme prévu et plusieurs milliers d'autres pourront réserver un autre vol British Airways ou voyager avec des compagnies aériennes concurrentes.

Je comprends la frustration des clients qui ont réservé un vol le 27 mars, date à laquelle la seconde vague de la grève doit commencer.

Nous ferons tout notre possible pour donner à nos clients plus d'informations concernant leurs vols, une fois que nous sauront combien de membres d’équipage seront près à travailler normalement.

Nous restons déterminés à chercher une issue favorable à ce conflit et notre porte reste ouverte jour et nuit pour Unite. Il n’est pas trop tard pour que le syndicat Unite mette fin à cette action, et nous ferons notre possible pour que certains vols annulés soient tout de même opérationnels. »

Le premier ministre anglais Gordon Brown a jugé hier, mardi 16 mars, que la grève était «injustifiée et intolérable». «Ce n'est ni dans l'intérêt de la compagnie, ni dans celui des salariés, et encore moins dans l'intérêt du pays. J'espère que cette grève va être annulée» a-t-il déclaré sur BBC Radio 4.

Dans un communiqué publié le 12 mars 2010, le syndicat Unite a confirmé avoir l'intention d'organiser une grève de trois jours au sein de Brisish Airways à compter du 20 mars prochain suivie d'une seconde grève d'une durée de 4 jours à partir du 27 mars.

Plus d'informations sur le site de BRITISH AIRWAYS.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut