Partagez cet article :
Une hôtesse de Cathay Pacific

Alors que de nombreuses compagnies aériennes ont suspendu leurs vols vers la Chine dont Air France, celles qui continuent à opérer leurs vols s’organisent pour éviter au maximum la propagation de l’épidémie…

De nombreuses compagnies aériennes européennes ont suspendu leurs vols tout récemment vers la Chine dont Air France.

Cependant certaines compagnies aériennes continuent à opérer des vols vers la Chine alors que c'est un marché prépondérant pour elles.

Elles sont cependant mis en place des procédures spéciales.

Ainsi Cathay Pacific et Korean Air vont effectuer des changements pour leurs vols vers la Chine dans le but de freiner la propagation du coronavirus mortel originaire de la ville chinoise de Wuhan.

Le virus a tué jusqu’à présent 213 personnes.

Depuis le 30 janvier, les vols Cathay Pacific et Cathay Dragon vers et depuis des destinations en Chine continentale offrent un service limité. Le repas offert en première classe est le même que celui proposé en classe affaires, et le à la place a également été suspendu.

Les passagers voyageant en première classe et en classe affaires ont droit à un seul plateau avec une entrée, un plat principal et un dessert servis ensemble.

«Cette offre de services modifiée est une mesure strictement temporaire conçue pour renforcer davantage nos protocoles de santé et de sécurité à la lumière de la situation évolutive concernant les cas de coronavirus en Chine continentale», a déclaré la compagnie aérienne dans un communiqué de presse.

Les passagers voyageant en classe économique et en classe économique premium sur des vols de moyen/long-courrieren Chine continentale (tels que Shanghai Pudong, Pékin, Ningbo, Hangzhou, Wenzhou, Chengdu, Qingdao, etc.) reçoivent une boite comprenant une collation àchaude.

La compagnie aérienne a déclaré que l'offre de repas sur les vols plus courts (tels que Guangzhou, Changsha, Haikou, Sanya, Xiamen, Fuzhou, etc.), qui comprend déjà un service de collations, reste inchangée.

Des équipements tels que les serviettes chaudes, les oreillers, les couvertures et les magazines ne seront pas offerts aux passagers dans les cabines pendant cette période. Les ventes en franchise de taxe ont également été temporairement suspendues.

«Nous suivons la situation de près et continuerons de coordonner nos efforts avec les autorités sanitaires de Hong Kong et dans tous les aéroports vers lesquels nous opérons des vols», a ajouté la compagnie aérienne dans un communiqué.

La compagnie de Hong Kong autorise également les membres d'équipage à porter des masques chirurgicaux sur tous ses vols.

Korean Air a également modifié ses vols afin de minimiser le risque d'infection à partir d'aujourd'hui, le 31 janvier. Le transporteur national sud-coréen a déclaré que des couverts jetables seront utilisés pour servir des repas pour toutes les routes vers et depuis la Chine, qui seront ensuite mis sous scellés dans des sacs en plastique pour éviter les infections.

La compagnie aérienne ne distribuera pas de couvertures et d'oreillers, et les repas en vol pour les vols retour depuis Hong Kong, Pékin, Taipei et Shanghai, qui, selon la compagnie aérienne, sont généralement fournis localement, seront embarqués depuis l’aéroport de départ d'Incheon.

Korean Air a également conseillé à ses agents de bord de porter des masques et des gants en plastique sur toutes sles routes, et la compagnie aérienne charge chaque vol avec des équipements en prévision de toute infection possible à bord, tels que des masques pour les passagers «assis près de patients suspects» et des combinaisons spéciales pour les membres d’équipage qui Doivent s'occuper des patients à bord.

Un certain nombre de compagnies aériennes, y compris Korean Air et Cathay Pacific, ont suspendu ou réduit leurs vols vers la Chine continentale, car de plus en plus de gouvernements du monde déconseillent les voyages en Chine continentale. Hier l’OMS a finalement décrété l’état d’urgence de santé publique internationale pour le virus «2019-jnCov», une décision qui a mis du temps à être prise ce qui été critiqué par de nombreux spécialistes. Le bilan e l’épidémie s’est encore alourdi ces derniers jours avec 213 morts en Chine pour près de 10000 personnels infectées.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOTRE MAGAZINE EN FAISANT UN DON : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait un choix différent : continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer. Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs.  Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: