Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Crash d'un A320 de Germanwings dans les Alpes

Un A320 de la compagnie aérienne Germanwings s'est écrasé ce jour dans le sud de la France. Il n'y aurait aucun survivant parmi les 150 passagers et membres d'équipage.

a319-germanwings-2014

Il s'agit du plus grave accident survenu en France depuis l'année 2000.

Selon les dernières  informations, cet A320 de Germanwings se serait écrasé au sud des Alpes aux environs de Barcelonette dans le département des Alpes-de-Haute-Provence : il effectuait la liaison Barcelone-Dusseldorf (base principale de Germanwings en Allemagne) sous le numéro de vol 4U 9525.

L'avion comptait 150 personnes à bord selon Lufthansa via les chiffres donnés sur son compte Twitter (144 passagers et 6 membres d'équipage).

«A ce stade, aucune hypothèse ne peut être écartée» a déclaré Manuel Valls devant l'Assemblée Nationale ce jour. De son côté, Lufthansa a déclaré à propos du crash, lors d'une conférence de presse à Barcelone ce jour : «à ce stade, c'est un accident, toute autre théorie serait spéculation».

La météo était bonne lors du crash au dessus des Alpes.

Le fait que les débris aient été retrouvés sur un même lieu semble indiquer que l'avion aurait heurté de plein fouet la montagne et n'aurait pas explosé en vol. «L'avion a tapé de front un endroit très à pic, pratiquement une falaise. L'impact est visible comme une bome» a déclaré Jean-Marie Michel, adjoint au maire du Vernet.

Il faut noter que malgré la perte d'altitude l'avion semble avoir maintenu son cap et n'a pas cherché à modifier sa trajectoire...De même, ce qui est très bizarre selon les experts, les pilotes n'ont pas demandé l'autorisation de changer d'altitude au contrôle aérien malgré la perte d'altitude.

L'A320 serait passé de 38000 pieds à 6825 pieds de 10H31 à 10H40 heure française selon flightradar24 (voir https://www.flightradar24.com/data/airplanes/d-aipx/#5d42675 et https://twitter.com/VincentLamigeon/status/580327344675663872). Le taux de descente semble trop rapide pour une descente normale et pas assez rapide pour qu'il y ait eu une forte dépressurisation. La trajectoire de l'avion est restée rectiligne sans tentative de déroutement vers un aéroport de secours.

L'A320 était agé d'environ 24,3 ans, un age supérieur à la moyenne de la flotte de Lufthansa (12,2 ans) ou de Germanwings (12,9 ans). Mais «l'âge d’un avion n’est pas forcément un facteur de risque, relativise l’expert Tim van Beveren cité par le quotidien suisse le Temps. «Toutes les pièces importantes d’un avion sont changées plusieurs fois au cours de sa vie, et un avion volant sous le logo Lufthansa ne peut se permettre de ne pas être au top. L’âge de l’avion n’est à mon avis pas la cause de cette catastrophe.»

Le quotidien suisse Le Temps cite quelques incidents qui ont eu lieu ces dernières années sur des A320 : 3 incidents étaient liés à des émanations de vapeurs toxiques (avec des pilotes sur le point de perdre connaissance) et un incident grave à un problème informatique. Une autre hypothèse suggérée sur un forum pourrait être lié à un problème de sonde d'incidence : un incident de ce type avait eu lieu sur un avion de Lufthansa en novembre 2014.

Une première boite noire a été retrouvée cet après-midi : elle devrait permettre d'en savoir plus rapidement afin d'élucider les énigmes de ce vol : pourquoi l'avion ne s'est pas dérouté s'il avait un problème technique? Pourquoi ce silence radio? Pourquoi garder le cap mais descendre? «Je n’ai jamais vu un avion descendre, sans s’écarter de sa route et sans prévenir personne» a déclaré Jean Serrat un ancien Commandant de Bord à RTL. L'équipage avait-il perdu connaissance suite à un problème de pressurisation, à des fumées toxiques? L'absence de communication radio étant très surprenante.

L'A320 était enregistré sous le numéro D-AIPX et portait le numéro de série 147. Il avait été livré à Lufthansa par Airbus en 1991. L'avion avait accumulé environ 58300 heures de vol via 46700 vols. Il était propulsé par des réacteurs CFM 56-5A1 produits par CFM, une co-entreprise entre General Electric et la SNECMA. Lufthansa l'avait légué à sa filiale Germanwings en 2014.

Le dernière grande révision de l'avion avait eu lieu durant l'été 2013 : elle vise à vérifier la structure de l'avion et a eu lieu tous les 12 à 18 mois.

Lundi l'avion avait été immobilisé pendant une heure à Dusseldorf suite à un problème au niveau de la porte de sortie du train d'atterrissage avant (voir l'article du Spiegel en allemand). I

«Ce que nous savons pour l'instant, c'est que cet avion qui faisait la liaison Barcelone-Dusseldorf a donné un signal de détresse à 10h47, à un moment où il était déjà à une altitude très préoccupante de 5.000 pieds. Ensuite, cet avion s'est écrasé près de la commune de Prads. L'avion a été repéré. Il s'est écrasé dans un endroit qui est inaccessible par la route» a précisé Alain Vidalies, Secrétaire d'Etat chargé des transports au micro d'Europe 1.

De son côté, François Hollande, le président de la République a déclaré : «un avion de la compagnie Germanwings vient de s'écraser au delà de Dignes près de Barcelonette. Les conditions de l'accident qui ne sont pas encore élucidées laissent penser qu'il n'y aurait aucun survivant.  On ne sait pas encore l'identité des victimes. Le ministre de l'intérieur Bernard Cazeneuve se rend immédiatement sur place. Une cellule de crise vient d'être constituée. Nous disposerons de toutes les informations dans quelques minutes. J'aurais des entretiens avec la compagnie aérienne car il est probable qu'il y ait un grand nombre de victimes allemandes et bien sûr avec le Roi d'Espagne qui nous rend visite aujourd'hui. C'est un deuil que vous nous devons éprouver parce que c'est une tragédie qui s'est produite sur notre sol. Et enfin, j'ai la volonté de savoir s'il n'y aurait pas eu d'autres conséquences de l'accident qui s'est produit dans une zone particulièrement difficile d'accès. Je ne sais pas s'il y a des habitations concernées. Nous le saurons dans les heures prochaines. Pour l'instant c'est d'abord la solidarité qui doit être notre premier sentiment».

Du fait de ce drame, le Roi d'Espagne a décidé d'interrompre sa visite d'Etat en France pour retourner à Madrid : le drame est en effet tragique pour le pays puisque l'avion comptait environ 45 passagers de nationalité espagnole. L'avion comptait également environ 67 passagers allemands.

«Tout le monde chez Lufthansa est triste et choqué par cet événement. Nos pensées et prières sont pour les familles et les amis des passagers et des membres d'équipage. Nous ne savons pas encore ce qui est survenu au vol 4U 9525» a déclaré Lufthansa, maison mère de Germanwings sur son compte Twitter.

Lufthansa a mis en place un centre d'appel pour les familles des victimes joignable au 00 800 11 33 55 77.

Il s'agit du plus important accident aérien sur le territoire national depuis celui du Concorde le 25 juillet 2000 : 113 personnes avaient péri lors du crash de l'avion supersonique.

Germanwings est la filiale low-cost de Lufthansa. Le crash arrive au mauvais moment pour Germanwings alors que la compagnie low-cost s'était fortement développée ces derniers mois en reprenant un grand nombre de vols moyen-courriers de Lufthansa au départ des aéroports allemands (hormis depuis Francfort et Munich, les deux principaux hubs long-courriers de Lufthansa).

Lufthansa avait d'ailleurs décidé de décliner cette marque pour des vols long-courriers low-cost via la compagnie Eurowings. Eurowings a ouvert ses ventes long-courrier à l'occasion du salon ITB de Berlin en début d'année.

Il est à noter que l'A320 est un avion très fiable et que les compagnies du groupe Lutfhansa sont reconnues pour leur sécurité et la qualité de leur maintenance aéronautique : le groupe Lufthansa compte notamment l'un des leaders mondiaux de la maintenance aéronautique, Lufthansa Technik. 

Germanwings n'avait pas connu d'accidents mortels depuis septembre 1993: deux personnes étaient décédées dont un pilote suite à un atterrissage raté à l'aéroport de Varsovie.

 Lufthansa vient par ailleurs d'annoncer que la famille et les proches des passagers qui ont péri dans le crash du vol Germanwings 4U 9525 pourront voyager s'ils le désirent vers un point de contact en France et qu'ils auront droit à un hébergement gratuit s'ils le souhaitent.

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la limite de validité du permis de conduire proposée par l'UE à partir de 15 ans?

Articles ayant le même tag

MOD_TAGS_SIMILAR_NO_MATCHING_TAGS