Partagez cet article :
Suite à de nouvelles négociations, 200 vols par semaine vont être autorisés entre la Chine et le Royaume-Uni

hainan airlines b787 9

La Chine et le Royaume-Uni viennent de renégocier leurs accords bilatéraux concernant le marché de l'aviation civile. Jusqu'à présent 80 vols par semaine étaient autorisés entre les deux pays : 40 vols par semaine pour les  compagnies chinoises et 40 vols par semaine pour les compagnies anglaises.

Le nouvel accord prévoit que désormais jusqu'à 200 vols par semaine seront permis entre les deux pays: 100 vols pour chaque pays. Le nombre de vols cargo sera par ailleurs illimité.

Ce nouvel accord fait suite à la sortie de l'Union Européenne, le Brexit, par le Royaume-Uni. Il semble que le Royaume-Uni souhaite développer ses relations avec un plus grand nombre de pays et notamment avec ceux du Commonwealth.

Cela semble également signifier que le Royaume-Uni a pris conscience que le monde futur serait multipolaire et non plus dominé par une seule grande puissance.

Le Royaume-Uni l'avait déjà compris à une époque, les Etats-Unis lui ayant repris le leadership mondialau cours du XXème siècle. Désormais la Chine est devenue la première puissance économique mondiale en terme de parité de pouvoir d'achat depuis 2014, même si les Etats-Unis restent numéro en terme de PIB absolu.

Le Renminbi (RMB), la monnaie chinoise, a d'ailleurs été intégré ce mois dans le panier des Droits de Tirage Spéciaux du FMI à l'égal du Dollar, du Yen, de la Livre Sterling et de l'Euro. La place de Londres viserait par ailleurs à développer l'usage de cette monnaie à l'international et notamment en Europe.

«L’élargissement du panier du DTS constitue un jalon important et historique pour le DTS, le FMI, la Chine et le système monétaire international. Il s’agit d’un changement notable pour le FMI, car c’est la première fois depuis l’adoption de l’euro qu’une monnaie est ajoutée au panier. L’inclusion du renminbi reflète les progrès accomplis par la Chine dans la réforme de ses systèmes monétaire, de change et financier, ainsi que dans la libéralisation et l’amélioration de l’infrastructure de ses marchés financiers. La poursuite et l’intensification de ces efforts, avec des garde-fous appropriés, rendront le système monétaire et financier international plus robuste, ce qui, à son tour, favorisera la croissance et la stabilité de la Chine et de l’économie mondiale» a déclaré Christine Lagarde, Directrice Générale du FMI
.

Mais d'autres pays vont également jouer un poids de plus en plus important sur l'échiquier mondial comme l'Inde dont l'économie se développe très rapidement ou les BRIC.

Il est à noter que la France renégocie également ses droits de trafic avec la Chine : l'accord est limité aujourd'hui à 50 vols par semaine d'avions de transport de passagers et 18 vols de fret.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

 

Aller en haut