Partagez cet article :

Emirates est confrontée à une baisse de la demande ainsi qu’à une fuite de pilotes. La compagnie a du mettre à terre des avions…

Selon des informations diffusées par des pilotes sur Internet, nombreux seraient les pilotes à quitter Emirates du fait de « mauvaises conditions de travail ».

Ryanair a été confrontée il y a quelques mois à un problème similaire et a du suspendre de nombreux vols du fait du départ de pilotes.

Emirates en plus doit faire à une baisse de la demande du fait notamment des problèmes géopolitiques qui ont affecté les pays de la région ces dernières années.

En avril, Emirates a mis à terre 11 B777 et 1 A380. Elle prévoit de mettre à terre 14 B777 en mai 2018 et 6 A380 ainsi que 11 B777 et 3 A380 en juin.

Plus tôt ce mois Bloomberg a indiqué que du fait d’un manque de 100 à 150 pilotes, Emirates a du réduire les fréquences vers des destinations comme Fort Lauderdale ou Miami durant la haute saison et que ces réductions de fréquences vont également concerner l’Europe.

On voit ainsi que les événements dramatiques qui ont eu lieu ces dernières années au Moyen-Orient ont non seulement engendré des pertes humaines terribles mais ont mis à mal la bonne santé des transporteurs du Moyen-Orient. L’embargo envers le Qatar de la part de certains pays du Moyen-Orient est également négatif.

Hormis Emirates, Qatar Airways souffre également. Elle a indiqué qu’elle allait présenter une perte conséquente pour son exercice 2017.

www.emirates.com

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...


Aller en haut