Partagez cet article :

 

Finalement Emirates aurait décidé de ne pas entrer au capital de la compagnie australienne Qantas...

emirates-qantas-accord


Le moment aurait été opportun alors que le gouvernement australien vient d’assouplir la réglementation pour les investissements étrangers dans la compagnie aérienne.

 

Emirates et Qantas ont scellé il y a quelques mois un partenariat important qui leur a permis de collaborer sur les vols entre l’Europe et l’Australie, particulièrement sur la ligne Kangoroo reliant le Royaume-Uni à l’Australie.Mais Emirates souhaiterait en rester à ce partenariat.

«Même si la réglementation sur les investissements étrangers a été assouplie, l’expansion à long-terme d’Emirates est basée sur la croissance organique et nous resterons là» a déclaré Edwin Lau, vice-président d’Emirates pour Hong Kong et Taiwan à Business Traveller Asie.

«Il n’y a aucun projet d’entrer au capital de Qantas ou dans une autre compagnie aérienne» a-t-il asséné.

La stratégie d’Emirates est ainsi totalement différente de celle de ses concurrents du Golfe Persique. Emirates ne prend pas de participation dans d’autres compagnies comme Etihad et ne prévoit pas d’entrer dans une alliance comme Qatar Airways.

A l’inverse Emirates investit dans des avions à haute capacité et déploie toujours plus d’A380, parfois vers des destinations de niche où la compagnie parie sur une croissance à long-terme.

www.emirates.com

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...


Aller en haut