Partagez cet article :

Bristish Airways devra payer 540 millions de dollars à l'office du commerce équitable (Office of Fair Trading), l'équivalent du conseil de la concurrence français.

Virgin Atlantic et british Airways se seraient mises d'accord pour appliquer des surcharges carburant sensiblement équivalentes pour leurs vols internationaux entre août 2004 et janvier 2006.
Selon l'office anglais du commerce équitable, la surcharge carburant est passée de 5 livres sterling par ticket à plus de 60 livres pour un trajet aller-retour chez Virgin et British Airways. Cela représente environ 89 euros de plus par ticket.

Selon l'office anglais les deux compagnies se seraient informées respectivement de leurs tarifs. "Les surcharges carburant sont un moyen légitime de récupérer les coûts de l'augmentation du carburant lorsqu'elles sont définies de manière indépendantes sans briser les lois de la concurrence. Le comportement des deux compagnies est totalement inacceptable et nous le condamnons sans réserve" a affirmé Willie Walsh, le président de British Airways qui a fait amende honorable.

Dans l'affaire Virgin s'en sort plutôt bien puisque la compagnie n'a pas eu d'amende. Elle a été la première à divulguer les détails de cet accord de cartel, ce qui l'a excusée vis à vis du conseil de la concurrence anglais.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...


Aller en haut