Etes-vous favorable au retour du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

 La fermeture de l'espace aérien russe va avoir un impact considérable sur l'activité de la compagnie aérienne Finnair...

Le 10 février, les dirigeants de Finnair étaient d'humeur jubilatoire lorsque le transporteur nordique a lancé ses dernières classes premium, comme l'a rapporté notre directeur éditorial Tom Otley.

Mais maintenant, la situation a radicalement changé.

Hier, Finnair a annoncé qu'elle annulait la majeure partie de son programme de vols long-courriers car elle ne survolerait pas la Russie.

Apparemment, ces annulations devaient durer une semaine, mais aujourd'hui, Finnair a déclaré dans un tweet que :

« La fermeture potentielle de l'espace aérien russe aura des impacts significatifs sur Finnair : la compagnie retire ses prévisions et se prépare à une situation qui dure ».

Le journaliste aéronautique Kurt Hofmann cite le PDG Topi Manner qui a déclaré que « le contournement de l'espace aérien russe allonge considérablement les temps de vol vers l'Asie et, par conséquent, le fonctionnement de la plupart [de] nos vols de passagers et de fret vers l'Asie ce qui pas n'est pas économiquement durable ou compétitif ».

Je me souviens avoir voyagé pour interviewer Finnair pour Business Traveler en 1988. C'était une époque passionnante lorsque le transporteur nordique a été le premier à obtenir des droits de survol pour l'URSS et la Chine.

Cela signifiait que la fortune de Finnair avait changé du jour au lendemain.

Cela signifiait que ce transporteur nordique pouvait opérer Helsinki-Pékin en environ huit heures… auparavant, un vol similaire de l'Europe vers la Chine (empruntant une route vers le sud) pouvait prendre 20 heures ou plus (y compris les arrêts en route).

Au cours des 30 dernières années, Finnair est passée d'une compagnie aérienne de niche à une compagnie aérienne leader pour le trafic Europe-Extrême-Orient.

De nombreux voyageurs de Scandinavie et d'Europe se connectent à l'Asie via son hub d'Helsinki.

À en juger par les commentaires des lecteurs, Finnair est l'une des compagnies aériennes favorites de beaucoup d'entre vous.

Bien sûr, personne ne sait comment la situation en Ukraine évoluera, mais d'autres transporteurs européens seront également touchés, mais pas au même degré.

Comme nous l'avons indiqué il y a quelques jours la Russie interdit les avions liés au Royaume-Uni, l'impact sera important. D'autant que l'on a appris que la plupart des pays européens avaient fermé leurs espaces aériens aux avions russes.

La plupart des produits de grande consommation étant importés d'Asie et l'avion étant un moyen privilégié pour de nombreux types de produits cela va conduire à une hausse des prix dramatiques de nombreux produits en Europe ainsi qu'à une baisse (qui a déjà été considérable) des échanges entre l'Europe et l'Asie au grand bénéfice des Etats-Unis.

Les européens n'ont tiré aucune leçon de la chute du nazisme durant la Seconde guerre mondiale, le fascisme et l'holocauste/ solution finale ayant été annulés grâce à la Russie. Ce pays a connu plus de 20 millions de mort pour sauver l'Europe et les juifs de la solution finale. Il est terrible que l'occident n'ait pas accédé depuis 8 ans au désir légitime de d'établir un état neutre, l'Ukraine, pour faciliter les échanges entre la Russie et l'Europe.

  

SONDAGE

Etes-vous favorable au retour du port du masque dans les transports?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS