Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

flybeweb.jpgFlybe, plus grande compagnie aérienne régionale d'Europe, a annoncé avoir investi au cours de l'année 2,6 millions d'euros afin d'attirer plus de voyageurs d'affaires.

 

  

 


En effet, dans une situation rendue difficile par la crise du carburant, Flybe a opté pour une position agressive face à ses concurrents, en se concentrant sur ses services et technologies au sol, notamment dans le domaien  des voyages d'affaires; elle a adopté des mesures incitatives inhabituelles pour un transporteur low cost (comme par exemple son programme de fidélisation Rewards4all) visant à s'attirer les faveurs des voyageurs d'affaires économes.

"Les compagnies savent bien que dans les moments de crise, réduire les voyages d'affaires n'est pas forcément la solution", a commenté Simon Lilley, Directeur Marketing chez Flybe. "Il s'agit plutôt de voyager intelligemment, de choisir les meilleures options, celles qui permettront de continuer à aller chercher de nouvelles affaires".

Au cours de l'année, Flybe a ouvert huit nouveaux salons en classe affaires offrant à ses passagers Economy Plus rafraîchissements et accès wifi gratuit à internet ; le plus récent a été ouvert à Newcastle. Les passagers Economy Plus peuvent également avoir accès aux salons des partenaires de Flybe dans toute l'Europe.

Les passagers peuvent d'ores et déjà s'enregistrer en ligne ou à l'une des 80 bornes disponibles dans les aéroports du Royaume Uni. Un système d'enregistrement par téléphone portable devrait également être lancé prochainement.

"Ce sont les voyageurs d'affaires désireux de jouir de certains avantages mais qui n'ont néanmoins pas les moyens d'adhérer à British Airways et à Lufthansa qui viennent vers nous", nous explique Lilley. "Avec un maximum de sept vols par jour sur certaines routes, nous offront ce qui s'apparente à un service de navettes. Les voyageurs d'affaires régionaux peuvent ainsi faire l'aller-retour dans la journée, sans avoir besoin de se rendre à aucun aéroport majeur".

Lilley est également convaincu que la hausse des prix du carburant ne touchera pas Flybe. "Compte tenu de la situation actuelle, nous avons la chance d'avoir des avions qui consomment peu (notre principal modèle, le Bombardier Q400, est aussi rapide qu'un jet mais consomme la moitié de ce que consommerait un Boeing 73), ce qui nous met à l'abri de la crise. Nous tenons à faire comprendre aux voyageurs d'affaires que ce n'est pas le moment de réduire leurs déplacements ; il est temps au contraire de faire les bons choix".

Parmi les autres actualités de la compagnie, Flybe a recemment annoncé le renouvellement de son contrat avec Avis pour les trois prochaines années ; pour fêter ce partenariat, Avis offre aux clients de Flybe la possibilité de louer l'une des 500 voitures disponibles pour 1 livre par jour (assurance comprise).

Promotion valable dès maintenant jusqu'au 31 juillet. Pour participez, rendez-vous à l'un des endroits situés au Royaume Uni, en France, en Allemagne, en Espagne et en Irlande.

Plus d'informations sur flybe.com.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut