La France a le pire déficit commercial de l'UE. Pensez-vous que l'export devrait être une priorité du gouvernement?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

Comme plusieurs compagnies Air France octroiera désormais des miles en fonction des dépenses dans son programme Flying Blue…

Désormais les voyageurs membres du programme de fidélité d’Air France cumuleront des miles en fonction de leurs dépenses et de leur statut.

 Pour un euro dépensé, les membres Ivory, Silver, Gold et Platinum recevront respectivement 4, 6, 7 et 8 Miles.

Les clients pourront cumuler des Miles avec l'achat de services supplémentaires2 tels qu'un Menu A la Carte à bord d'un vol Air France, la franchise bagage supplémentaire, ou bien la réservation d'un siège Economy Comfort à bord d'un vol KLM. Le solde de Miles-Prime au 31 mars 2018 demeurera inchangé au 1er avril 2018.

Tous les sièges vendus ouverts aux billets Prime

Par ailleurs Air France assure que désormais le nombre de billets Prime ne sera plus limité par vol: tous les sièges disponibles à la vente pourront être réservés avec des miles sur les vols d’Air France, de Kim, de Joon, de Transavia et de Hop!. Cela ne sera cependant pas opérationnel avant le 1er juin 2018.

Le nombre de miles pour acheter un billet prime sera très variable

Cela semble signifier que le nombre de miles nécessaires pour l'achat d'un billet sera calculé dynamiquement ce qui pourrait coûter plus cher en miles pour les destinations très demandées.

Air France a ainsi précisé que les « miles nécessaires pour un billet seront calculés en fonction de l'origine, de la destination et de la date du vol ». IL est à noter que British Airways a annoncé un changemebnt identique la semaine passé dans le cadre de son programme Avios.

Les membres disposeront par ailleurs d'une nouvelle option pour racheter en cash jusqu'à 25% de la valeur du billet prime s'ils ne disposent pas d'assez de miles.

Nouveau mode de calcul des statuts

Par ailleurs les points XP seront désormais utilisés pour obtenir un statut Ivory, Silver, Gold…

Les points XP seront calculés en fonction du type de vol (domestique, moyen-courrier ou long-courrier) et de la cabine de voyage choisi par le client (economy, premium economy, business ouLa Premiere). Avec cette nouveauté, les clients pourront facilement et rapidement découvrir le nombre de XP gagné pour chacun de leur vol. Flying Blue se positionne ainsi comme premier programme de fidélité aérien à offrir ce barème. Les Miles-Statut et/ou vols qualifiants restant au 31 mars 2018 seront convertis en XP.

La période de qualification pour chaque membre Flying Blue sera effective sur douze mois glissants pour gagner les XP nécessaires à atteindre ou conserver un statut. En cas de progression vers un nouveau statut, ce statut est immédiatement actif et la période de qualification recommence.

Pour les membres Silver, Gold et Platinum, les XP gagnés, au-delà du seuil nécessaire, seront reportés sur l'année glissante suivante.

Ces changements seront appliqués à partir du 1er avril 2018. « Avec Flying Blue, nous enrichissons l'expérience de plusieurs millions de passagers tout en créant de la valeur pour notre Groupe. Le programme est devenu un compagnon de voyage incontournable et le socle commun au service de la relation client des compagnies d'Air France-KLM. Adapté pour simplifier l'expérience des membres et renforcer l'attractivité, le nouveau Flying Blue soutiendra notre offensive commerciale ainsi que notre stratégie de personnalisation du service au client » a déclaré Jean-Marc Janaillac, Président-directeur d'Air France-KLM.

Au final le programme promet plus de rentabilité pour la compagnie alors qu'il permettra de facturer des billets prime en fonction de la demande et non de réserver un certain nombre de sièges sur chaque vol à un tarif identique par grande zone de voyage.

Les passagers pourront pprofiter de plus de billets prime mais à des tarifs plus élevés pour des destinations les plus populaires.

Les bénéfices apparaissent ainsi moins clairs pour les passagers en terme de statut et de l'achat de billets prime du fait de la complexité des modes de calcul. L'octroi de miles sera par contre toujours aussi simple à calculer en fonction des euros dépensés et de son statut.

www.airfrance.fr

 

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

SONDAGE

La France a le pire déficit commercial de l'UE. Pensez-vous que l'export devrait être une priorité du gouvernement?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut