Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

France : pas de distanciation sociale dans les avions

Un avion d'Air France

Les compagnies aériennes ne seront pas obligées d'imposer de mesures de distanciation sociale dans les avions en France...

Le Secrétaire d'Etat aux Transports a confirmé le 10 mai lors d'un débat au sein du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI qu'il ne sera pas demandé aux compagnies aériennes de mesures de distanciation physique en France.

Il a cependant demandé à Air France « d'avoir le taux de remplissage le plus maîtrisé possible » ce qui est facile actuellement vu qu'il y a peu de passagers et que « les taux sont de l'ordre de 40-45% ».

Pour lui ce taux d’occupation faible « est praticable tant que nous sommes en phase d'activité réduite mais « n'est pas praticable » quand l'activité reprendra alors que le modèle économique des compagnies aériennes commence avec un « taux de remplissage de 75% ».

Dans le cadre des mesures diffusées par la IATA, la distanciation sociale n'était pas recommandée car elle rendrait les compagnies aériennes non rentables. La IATA préconise notamment le port du masque et d'autres mesures comme la prise température, la limitation des mouvements dans la cabine, un nettoyage fréquent et plus approfondi de la cabine et une «restauration simplifiée» qui réduit les mouvements de l'équipage et l'interaction avec les passagers.

Le PDG Ryanair avait déclaré il y a quelques semaines que si des mesures de distanciation sociale étaient prises, la compagnie ne reprendrait pas ses vols.

Masques et contrôle de la température chez Air France

Air France a prévu d'autres mesures pour ses vols afin de rassurer les clients comme le port du masque obligatoire à bord et le contrôle de la température. L'aéroport de Vienne a de son côté mis en place des tests Covid-19 pour ses passagers. 

Alors que l'activité est réduite certaines compagnies aériennes ont cependant pris des mesures de distanciation sociale temporaires comme United, Air New Zealand Emirates,  American Airlines et Japan Airlines.

En très grande majorité les compagnies aériennes ne veulent pas de mesures de distanciation sociale...

Il reste d'ailleurs une chose à voir : avec l'épidémie et afin d'éviter la promiscuité en classe économique,  les billets Business vont-ils être plus prisés? On pourrait imaginer que les entreprises favorisent si possible les vols en Business pour leurs employés...

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Pour réduire le déficit public de l'Etat faut-il :

Articles ayant le même tag

MOD_TAGS_SIMILAR_NO_MATCHING_TAGS

LES ARTICLES QUE VOUS AIMEZ