Partagez cet article :
Selon l'association de Business Travel américaine GBTA, les mesures prises récemment pourraient donner l'impression que les «Etats-Unis sont fermés aux affaires »…

san francisco baie golden gate

Les Etats-Unis pourrait perdre des milliards en terme de dépenses voyages du fait de l'incertitude causée par des décisions liées aux restrictions de voyages décidées par l'administration Trump et par l'interdiction de l'emport des ordinateurs portables dans la cabine de certaines compagnies aériennes.

La GBTA a pointé le fait que « l'impact cumulatif des politiques anti-voyage qui donnent l'impression que les Etats-Unis sont fermés aux affaires ».

L'analysé basée sur une étude liée à la vente de billets d'Airlines reporting Corp montre une baisse de 1,3 milliard de dollars des dépenses dans les hôtels, sociétés de location de voiture, restaurants et commerce en plus d'une baisse de 943 millions des des dépenses de billets d'avion. GBTA estime que les dépenses de voyages d'affaires vont baisser de 248,7 millions de dollars. Les achat de billets d'avion de la part des voyageurs d'affaires devraient baisser de 332 millions dont 250 millions pour les voyageurs en provenance de l'Europe et du Moyen-Orient selon «l'Uncertainty Index 2017».

«La plus grande inquiétude concernant l'impact à long-terme sur le Business Travel qui va devenir encore plus important quand les grands sociétés vont commencer à organiser des réunions des événements dans d'autres destinations » a déclaré Mike McCormick, directeur exécutif de la GBTA.

« Dans une étude parue auparavant des membres de GBTA Europe, 45% des sondés avaient indiqué que leur compagnie serait moins encline à organiser ses événements aux Etats-Unis du fait des mesures prises concernant les voyages » a-t-il ajouté. LA GBTA estime que 4200 emplois liés aux voyages d'affaires pourraient être perdus ainsi que 175 millions de dollars en salaires et 70 Millions en taxes.

« Cela risque de prendre des années pour contrebalancer cet impact économique désastreux » précise-t-il.  

McCormick a demandé à l'administration Trump de trouver des solutions quant aux problèmes de sécurité des ordinateurs portables à bord des avions qui ne consistent pas interdire les équipements électroniques. Ce qui ajouterait encore des incertitudes sur le marché du Business travail américain.

« Presque la moitié des Business Travelers souhaitent rester connectés et finir leur travail quand ils volent. En leur interdisant d'emporter leurs équipements à bord des avions, on réduit leur productivité et cela a un coût estimé à 900 millions de dollars si cette interdiction était étendue en plus de certains pays du Moyen-Orient à l'Europe» a assuré Mike McCormick.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

SONDAGE

Pour presse plus libre préférez-vous?
Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: