Etes-vous pour ou contre le passage de la retraite de 62 à 65 ans?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux. Refuser et s'abonner.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

La compagnie aérienne allemande Lufthansa a déposé une offre pour acquérir une participation minoritaire dans ITA Airways.

La compagnie aérienne a déclaré avoir fait une offre au ministère italien de l'Économie et des Finances et espère « qu'il acceptera l'offre d'acquisition d'une participation minoritaire ainsi que celle sur des options d'achat des actions restantes à une date ultérieure ».

Le groupe Lufthansa, qui exploite Swiss, Austrian Airlines et Brussels Airlines, a déclaré que l'Italie représente son « marché le plus important en dehors de l'Allemagne et des États-Unis » et a souligné son « importance pour les voyages d'affaires et privés ».

Dans un communiqué, Lufthansa a déclaré que de nouvelles négociations et discussions « seraient menées sur une base exclusive » sous réserve de la signature d'un protocole d'accord avec le ministère italien de l'Economie et des Finances.

Nous avons rendu compte de l'intention de Lufthansa d'acquérir une participation dans la compagnie aérienne à la même époque l'année dernière : ITA Airways a commencé ses vols en octobre 2021 suite à la fermeture de son prédécesseur Alitalia.

En début d'année ITA Airways avait débuté son processus de vente : Lufthansa, mais aussi Delta et Air France s'intéressaient au dossier.

En septembre le dossier semblait plutôt favorable à Air France et Delta alors que le trésor italien aurait été en négociation exclusive avec les deux compagnies.

L'Italie est un marché important en Europe et le pays est la troisième puissance économique continentale. Pour Air France-KLM, prendre une part sur le marché italien aurait pu lui apporter des bénéfices à long-terme à condition d'arriver à transformer le business model de la compagnie italienne.

Pour le moment, Lufthansa a bien plus profité du marché commun qu'Air France en rachetant Air Berlin, Swiss, Austrian Airlines, Brussels Airlines.

Le parallèle est intéressant à faire entre l'aérien et l'économie, l'Allemagne ayant bien plus profité du marché commun européen que la France avec l'Euro.

Dans le dossier Alitalia, un rebondissement peut toujours arriver alors que l'Etat italien hésite depuis déjà plusieurs mois entre Air France/Delta et Lufthansa. Mais il reste peu d'espoir alors que la compagnie a informé le gouvernement qu'elle ne participerait pas cette fois au processus d'appel d'offre pour une participation au capital d'ITA.

  

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre le passage de la retraite de 62 à 65 ans?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS