Partagez cet article :

Trois compagnies aériennes chinoises demandent des dédommagements à Boeing suite à la mise à terre forcée des B737 MAX. Heureusement pour Boeing les B737 MAX pourraient voler à nouveau d'ici fin juin...

Selon la presse chinoise, Air China, China Southern et China Eastern ont rempli des demandes à Boeing pour recevoir des dédommagements du fait de la suspension des vols suite à la mise à terre des B737 MAX impliqués dans les crashs de Lion Air et Ethiopian Airlines.

Le régulateur chinois a été le premier à demander les mise à terre des avions qui ont occasionné la mort de 346 personnes lors du crash de Lion Air en octobre 2018 et d'Ethiopian Airlines en mars 2019.

Boeing a finalisé une mise à jour logicielle pour son système défaillant MCAS mais reste dans l'attente de l'accord des autorités pore que les B737 MAx puissent à nouveau voler.

Les compagnies chinoises qui opèrent la plus grande flotte de B737 MAX demandent des compensations pour les coûts ainsi que pour les retards de livraisons d'avions.

Au total les compagnies chinoises ont mis à terre 96 B737 MAX soit 4% de leurs flottes. D'autres compagnies aériennes demandent des dédommagements comme Norwegian.

La FAA s'attend à ce que les B737 MAX puissent voler à nouveau fin juin a-t-on appris : des représentants de la FAA l'ont assuré à des membres de l'agence des Nations Unies pour l'Aviation dans une réunion privée jeudi.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Aller en haut