Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Les compagnies thaïlandaises dans la ligne de mire de l'ICAO

suvarnabhumi aeroport-thailandeL'International Civil Aviation Organisation (ICAO) des Nations Unies vient de soumettre un audit négatif sur le secteur aérien thaïlandais ce qui pourrait conduire à des interdiction notamment au niveau des vols internationaux…

Dans son audit l'ICAO note qu'il y a «des inquiétudes significatives au niveau de la sécurité» du secteur aérien thaïlandais, avec notamment une non conformité du personnel par rapport aux standards internationaux et un manque de législation gouvernementales. Cela interdit aux compagnies thaïlandaises d'ajouter de nouveaux vols ou de modifier leurs horaires. Les low-costs comme Thai AirAsiaX, Orient Thai Airlines et les compagnies charters  Asia Atlantic Airlines et Sky View ont été particulièrement affectées selon la BBC.

La semaine passée l'ICAO a notamment demandé d'augmenter les inspections des avions opérés par les compagnies thaïlandaises à des pays comem l'Australie et Singapour.

Ce rapport a conduit des pays comme la Corée du Sud et le Japon à bloquer les vols charters et les nouveaux vols au départ de la Thaïlande.

Selon un article publié dans la Voix de l'Amérique, il y a des inquiétudes quant au fait que les Etats-Unis puissent prendre des mesures similaires si l'ICAO décide d'abaisser la Thaïlande de la catégorie 1 à la catégorie 2.

Cependant l'agence de l'aviation civile thaïlandaise a annoncé qu'elle allait temporaire lever cette interdiction durant les mois d'avril et mai afin de minimiser l'impact sur les passagers. La FAA américaine pourrait conduire son propre audit également alors que la dégradation du classement de la Thaïlande pourrait avoir de sérieuses ramifications sur l'industrie aérienne mais aussi sur les passagers.

Cela pourrait conduire par exemple à la suspension des accords de partage de code pour les vols opérés par des compagnies thaïlandaises.Cela pourrait aussi empêcher les compagnies d'augmenter leurs fréquences comme par exemple durant la haute saison comme pendant le festival Songkran.

Que fait donc la Thaïlande suite à ces remarques?

Les officiels de l'autorité de l'Aviation Civile et le Ministre des Transport a rencontré cette semaine le Premier Ministre, Prayuth Chan-O-Cha, qui avait discuté de ces interdictions japonaises et coréennes avec les dirigeants des deux pays dans le but de résoudre ces problèmes.

Prayuth va mettre en avant la section 44 qui permet au Premier Ministre de prendre des décisions exécutoires sans décision judiciaire ou autre autorité afin de tenter de résoudre ces soucis.

Le Ministre des Transports a assuré à Reuters que ces problèmes devraient être résolus d'ici 8 mois.

Ces problèmes arrivent au mauvais moment pour la Thaïlande : le secteur touristique a souffert de différentes crises politiques ces dernières années.

www.icao.int

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la limite de validité du permis de conduire proposée par l'UE à partir de 15 ans?