Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Les trésors de Mysore en Inde - Le Palais de Mysore

Le Palais de Mysore - Mysore

S'il vous reste encore de l'énergie, vous devez visiter l'incontounable palais de Mysore. En visitant ce site, vous serez vite ramené à votre statut de touriste. Dès l'instant où vous sortirez de votre voiture, jusqu'à votre entrée dans le palais, vous serez assailli par une horde de vendeurs ambulants cherchant à vous séduire avec des boîtes en bois sculpté, et des flûtes de charmeurs de serpent. Soyez poli, mais ferme si vous ne souhaitez rien acheter. Dans le cas contraire, il vous faudra marchander, en partant de la moitié du prix qu'ils réclament.

amba-vilas-palace.jpgPour en revenir au palais, cet impressionnant bâtiment orné d'un dôme rouge, a été construit par l'architecte anglais Henry Irwin en 1912. Il a fait office de résidence de la famille royale de Mysore, jusqu'à l'indépendance, en 1947. Il est ouvert tous les jours de 10h à 17h30 (deux files distinctes sont attribuées aux hommes et aux femmes, depuis qu'ont survenus certains incidents), et vous pouvez engager un guide, qui vous fera visiter les lieux, pour un prix, fixé par personne. Vous devrez enlever vos chaussures afin de visiter le palais et de ne pas abîmer les sols en marbre: le palais est l'un des monuments les plus visités en Inde et vous serez sans doute surpris comme nous par l'affluence à l'intérieur!

Une fois délesté de votre appareil photo et de vos chaussures, avancez vous, pieds nus, à travers une collection de reliques d'époques: statues d'éléphants, peintures murales... Vous passerez ensuite à côté d'une cour intérieure décorée de statues de félins impressionnantes, puis d'une salle décorée d'une superbe verrière conçue par un artisan belge.

Vous entrerez ensuite dans les appartements privés du Maharadjah où sont exposés des tableaux représentant une intéressante galerie de portraits de famille. Ne manquez pas un tableau en particulier dont le personnage (comme le soulignera votre guide), vous suivra du regard.

Vous terminerez la visite par l'immense salle aux colonnes où le Maharadjah célébrait les événements devant la foule massée sur l'esplanade.

Des deux côtés de la salle, sur les tribunes colorées en verre étaient assis les européens, les femmes étant face au Maharadjah en hauteur par signe de respect.

___STEADY_PAYWALL___

En Inde, à cette époque on regardait toujours les femmes avec déférence d'où leur place au-dessus du Maharadjah.

En sortant du palais ne manquez pas d'amirer la superbe porte en argent sculpée donnant accès à la salle des colonnes et réservée uniquement au Maharadjah. Il est noté que suite à l'indépendance de l'Inde, les Maharadjahs ont perdu une grande partie de leurs biens transformés en hôtels, hôpitaux, hospices...

La guerre d'indépendance menée notamment par Gandhi a eu également pour conséquence la nationalisation des biens de ces seigneurs d'une autre époque.

De retour à l'extérieur, frayez-vous un chemin parmi les colporteurs, qui se rappelleront vous avoir vu un peu plus tôt, et qui jureront que vous leur aviez alors promis de leur acheter l'une de ces fameuses boîtes en bois sculpté.

Même une fois remonté en voiture, les plus téméraires d'entre eux, iront jusqu'à poser leurs doigts sur la vitre pour vous montrer le prix qu'il sont dorénavant en mesure de vous proposer. C'est peut-être ce type de geste d'abnégation qui finira par vous faire céder, ouvrir votre fenêtre et tendre l'argent réclamé.

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Reportages Asie

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la limite de validité du permis de conduire proposée par l'UE à partir de 15 ans?