Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Les trésors de Mysore en Inde - Le Temple de Sri Chamundeshwari

Le Temple de Sri Chamundeshwari - Mysore
 

mysore-chamundi-hill2En approchant de Mysore, faites un détour vers le haut des collines où se trouve le temple de Sri Chamundeshwari (17e siècle), aussi connu sous le nom de Durga : il s'agit d'une déesse munie de plusieurs bras, divinité protectrice des rois Wodeyar, dont le culte repose sur sa victoire sur le démon à tête de buffle, Mahishasura que vous pourrez apercevoir en contrebas du temple (en photo ci-contre).

Le temple trône donc sur les collines Chamundi, et on s'y rendait traditionnellement depuis la plaine en contrebas, par un escalier de 1000 marches, construit au 17e siècle par un Maharadjah de Mysore.

L'escalier a survécut à ces trois siècles d'histoire, et constitue toujours un défi pour les plus courageux (n'oubliez pas de prendre une bouteille d'eau), mais la plupart des visiteurs choisissent de passer par la route de 13 km, qui grimpe la pente ardue jusqu'à ce qu'une vaste plaine verdoyante s'étende sous vos pieds et vers l'horizon.

mysore-chamundi-hill1Lorsque vous quitterez la fraîcheur de votre voiture pour sortir sous un soleil de plomb, vous serez envahi par les effluves d'encens et de bois de santal, qui s'échappent des stands alignés le long du temple. Vous serez aussi sans doute accueilli par une troupe de singes sauvages, intrigués par votre visite.

Il y a quelques siècles, le chemin qui mène au temple (une bâtisse finement sculptée, en forme de pyramide), servait pour des sacrifices humains et d'animaux.

Aujourd'hui, il est constitué d'une bande en bitume, qu'arpentent des pèlerins en toges de couleur, des touristes appareils photos en main, et des sâdhus (hommes saints, hommes de bien). Si vous visitez le site en septembre, vous aurez peut-être la chance d'assister au festival hindou de Dasara, qui dure 10 jours.

Retirez vos chaussures (moyennant un bakchich, vous pourrez les laisser dans un coffre sécurisé), et faites la queue pour traverser le seuil sacré et pénétrer dans le sanctuaire sombre, appelé garbhagriha (chambre de l'utérus), dans laquelle trône la statue de la déesse, en or massif.

Une fois à l'intérieur, tendez un billet symbolique en échange de l'onction sacrée, puis passez vos doigts au dessus des flammes émanant du beurre clarifié qui brûle.

Acceptez le tilak, une bénédiction sous forme de pigment rouge ou orangé que l'on vous appose sur le front.

___STEADY_PAYWALL___

Le circuit peut être quelque peu confus, s'il y a beaucoup de monde, mais suivez le mouvement : quoi qu'il arrive, n'essayez pas de prendre des photographies à l'intérieur, car c'est considéré comme un véritable manque de respect.


hotel-lalita-mahal-palace-mysore.jpgDe retour dans la vallée, faites une pause pour déjeuner au Lalitha Mahal Palace Hotel, une propriété d'époque coloniale, avec des palmiers, des grandes pelouses et

L'endroit est un havre de paix, loin du tumulte et du bourdonnement de la vie indienne, avec en plus l'avantage de proposer des concerts traditionnels.

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Reportages Asie

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la limite de validité du permis de conduire proposée par l'UE à partir de 15 ans?