Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Lufthansa facture la réservation de sièges en éco le 26/11/2013

lufthansa-siege-court-courrier

Lufthansa va facturer des frais pour réserver les sièges en classe éco à compter du 26 novembre pour les vols continentaux: les vols transatlantiques ou intercontinentaux ne sont pas concernés par cette mesure.

Business Traveller France avait révélé cette nouvelle le 13 septembre dernier: on sait désormais que cette mesure sera applicable à compter du 26 novembre 2013.

Les voyageurs devront payer 10 euros pour réserver un siège en classe éco et 20 euros pour les sièges proches des issues de secours (avec plus d’espace pour les jambes).
 
Les voyageurs pourront toujours cependant réserver leurs sièges jusqu’à 23 heures à l’avance lorsqu’ils s’enregistrent en ligne: ils risquent cependant de ne pas pouvoir réserver le siège voulu, ce qui peut poser problème si l’on voyage en groupe ou en famille.

«Des frais seront demandés pour la réservations de sièges à l'avance uniquement pour les vols continentaux et pour les plus basses classes tarifaires soit W, S, T, E et L, ce qui n'était pas possible pour ces passagers jusqu'à présent» a précisé Lufthansa.

Les vols intercontinentaux ne seront pas concernés par cette mesure de même que les membres des programmes de fidélité HON et SENATOR (et leurs accompagnants) et les passagers ayant payé les tarifs intermédiaires (U, H, G, Q et V): pour tous ces passagers la réservation de sièges à l'avance sera gratuite.

Ces frais auxiliaires sont devenus de plus en plus indispensables pour la survie des compagnies aériennes.

«Les compagnies aériennes souffrent plus que toute autre industrie du ralentissement économique. De fait de la concurrence féroce et des comparateurs de vols, les revenus issus des billets peuvent difficilement augmenter. Alors elles essayent de percevoir d’autres revenus via des frais plus élevés» avait indiqué en septembre dernier le Wirtschafts Woche.

www.lufthansa.com

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Pour réduire le déficit public de l'Etat faut-il :

LES ARTICLES QUE VOUS AIMEZ