Etes-vous pour ou contre l'interdiction des véhicules thermiques en 2035?
Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

Après Norwegian, la compagnie Norse Atlantic veut relancer le marché du low-cost transatlantique…

C’est encore une compagnie aérienne norvégienne qui veut bousculer le marché transatlantique. Après l’échec de Norwegian qui a essuyé de lourdes pertes sur ce marché, Norse Atlantic y croit toujours.

La compagnie a débuté des vols la semaine passée entre l’aéroport de Londres Gatwick et de New York avec un vol quotidien et se positionne ainsi en rivale de British Airways et Virgin Atlantic.

La compagnie a également lancé des derniers mois des vols au départ de Berlin vers New York et Los Angeles en plus de ses vols au départ d’Oslo vers New York, Los ANgeles, Fort Lauderdale et Orlando.

Norse Atlantic est un peu le successeur de Norwegian qui s’est retirée du marché transatlantique en 2021. Face à d’importantes pertes et à une dette importante Norwegian a décidé de se étirer sur son marché domestique alors qu’elle avait eu de très grandes ambitions sur le marché transatlantique en établissant des bases au Royaume-Uni.

Norse Atlantic a d’ailleurs repris en leasing 165 B787 qui étaient opérés auparavant par Norwegian.

Mais au contraire de Norwegian Norse Atlantic ne va proposer que des vols point à point en n'offrant quasiment pas de vols moyen-courrier pour alimenter son réseau transatlantique. La compagnie a cependan fait une exception à cette règle en proposant des vols Oslo-Londres pour que les voyageurs britanniques puissent avoir accès aux autres destinations américaines de la compagnie.

Elle a cependant signé des accords avec easyJet, Norwegian et Spirit Airlines pour offrir plus de 600 correspondances hebdomadaires depuis ses principaux hubs internationaux : Oslo, Londres, Berlin, New York, Fort Lauderdale, Orlando et Los Angeles.

Le Business Model promet cependant d’être difficile alors que les prix du pétrole flirtent avec leurs plus hauts niveaux. La compagnie prévoit cependant d’être rentable pour l’année 2023.

  

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l'interdiction des véhicules thermiques en 2035?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut

Achetez une carte d'abonnement Air France!