Partagez cet article :

qatar-airways-akbar-al-bakerLondres sera la première destination du Dreamliner de Qatar Airways. A l'occasion de sa visite à Londres, Akbar Al Baker a insisté sur la nécessité de construire une troisième piste à Heathrow.

A l’occasion d’un discours à l’Aviation Club de Londres, Akbar AL Baker le CEO de Qatar Airways a indiqué que la compagnie avait reçu les clés de l’avion.

Le Dreamliner est actuellement en Californie pour recevoir différents supports de connectivité avant d’être officiellement livré à la compagnie le mois prochain.

?Il a précisé que «Boeing travaillait assidûment pour livrer 5 des 60 Dreamliners commandés par Qatar Airways avant la fin de l’année».

Le CEO de Qatar Airways a profité de son séjour à Londres pour inviter les autorités britanniques à construire une troisième piste:« ce n’est pas une option, c’est une nécessité» a-t-il déclaré.

Qatar Airways dessert actuellement Londres 5 fois par semaine mais a ajouté qu’il y avait de la demande pour plus de fréquence.

«Mais pour mettre en place de nouvelles fréquences il faudrait asouplir les accords bilatéraux entre le Royaume-Uni et le Qatar».

??Il a ajouté que Qatar Airways cherchait à lancer de nouvelles routes au Royaume-Uni (où la compagnie n’est pas restreinte par les accords bilatéraux), mais a pointé «qu’Heathrow était un aimant que l’on ne pouvait pas négliger. »

?Al Baker a également pris à parti les gouvernements européens, qui «accusent faussement les compagnies du Golfe d'employer l'argent de leur gouvernement pour subventionner notre croissance remarquable ».

« Ceci montre le manque  de compréhension de notre modèle économique, » a dit Al Baker.

«Ceci démontre de l'arrogance et l'ignorance de la façon dont nous fonctionnons. Ceux qui critiquent avec des arguments sans fondement ont peur de la menace concurrentielle que nous constituons. »

« … Les critiques disent que les pétrodollars du Golfe sont investis dans l’aviation pour alimenter notre expansion. Tout que je peux dire est… que ce sont des sornettes. Est-ce que vous réalisez qu’à Doha nous payons le pétrole aux cours du marché, à des niveaux plus élevés que dans de nombreux autres endroits du monde?»

 Au sujet de la prochaine entrée de Qatar Airways dans Oneworld, Al Baker a précisé que le transporteur « attend avec intérêt de travailler avec ses nouveaux partenaires à travers le monde ».

A la question de savoir pourquoi Qatar Airways avait choisi l'alliance d'Oneworld, il a dit que c’était Oneworld  qui avait a choisi Qatar Airways et a ajouté en plaisantant que « nous n'allons jamais aux soirées lorsque nous ne sommes pas invités».

www.qatarairways.com

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

 

Aller en haut