Partagez cet article :

sotchi-arboretum

Sotchi est depuis de nombreuses années le lieu de vacances favoris des dirigeants russes dont Staline puis Poutine. Ce Saint Tropez russe est une ville branchée et en plein boom : elle accueille les jeux olympiques d’hiver de 2014 conjointement avec la station de ski de Krasnaïa Poliana. Venez goutez à l’effervescence de cette ville étonnante qui témoigne du renouveau et du dynamisme de la nouvelle Russie.

Les français ou les européens se font encore une fausse idée de la Russie.

Certes, les policiers sont encore pointilleux à l’arrivée à l’aéroport et les standards de certains hôtels insuffisants. Mais à Sotchi on est surtout étonné de découvrir la nouvelle russie.

sotchi-promenadeUn pays où le niveau de vie rattrape à grande vitesse celui des pays les plus riches d’Europe.

Une tendace qui s'affirme d'aiileurs dans le secteur du tourisme : la Russie est ainsi devenue le 5ème émetteur de touristes au monde devant la France en 2012!

Une tendace qui contribue fortement à doper le secteur touristique mondial.

A Sotchi, les appartements poussent comme des champignons et les fêtes sont plus folles qu’à Saint Tropez.

Bienvenue dans la ville chérie de Staline mais surtout de Poutine où plus de 20 milliards de dollars ont été investis en prévision des jeux olympiques d’hiver.

Mais où sont les français?

sotchi-regateUn agent de douane en arrivant à l’aéroport m’a posé quelques questions,  mais il est vrai qu’un touriste français éveille l’attention...car ils sont encore rares.

Jusqu’à présent ce sont plutôt les hommes d’affaires autrichiens ou les américains qui ont investi ce nouvel eldorado.

«Je suis venu à Sotchi car ma société de promotion immobilière croit en cette ville. Le potentiel est énorme, même si il faut savoir verser quelques pots de vins pour avancer » m’a confié un homme d’affaires américain.

L’état a dépensé environ 12 milliards de dollars pour transformer la ville.

ski-krasnaya-polyanaHormis l’état russe les milliardaires s’intéressent également à Sotchi.

Oleg Derispaka, le milliardaire qui détient une fortune de 13 milliards de dollars selon Forbes a bâti le nouvel aéroport ainsi que le parc olympique.

Vladimir Potanine dont la fortune est équivalente a également contruit de nombreuses installations sportives.

Mer et ski dans la même journée

Les épreuves des jeux olympiques d’hiver ont lieu à Krasnaïa Poliana, une station de ski située dans les montagnes à environ 70 kilomètres de Sotchi.

Le climat y est plus rigoureux car la ville est située de l’autre côté de la barrière montagneuse qui protège Sotchi des rigueurs de l’hiver russe.

krasnaya-polyanaA Krasnaïa Poliana, le géant  du gaz russe Gazprom a construit un resort hôtelier de plus de 7000 chambres ainsi que des infrastructures modernes comme des remontées mécaniques.

La saison de ski débute en novembre pour se terminer en mai.

Kranaïa Poliana se visite facilement depuis Sotchi : elle n’est située qu’à 70 km de la ville balnéaire.

Pour l’hébergement vous pourrez tester un hôtel Ibis ou le Lazournaya Peak Hotel, membre de la chaîne hotelière Radisson SAS doté d’un spa. Un lieu idéal pour se reposer après les descentes dans la poudreuse.

Sotchi s'est faite belle pour les JO de 2014!

Retour à Sotchi où en attendant les jeux olympiques d’hiver, la ville respire la joie de vivre.

La jeunesse russe vient s’y défouler au son de la techno ou des groupes de rock russes dans des discothèques en bord de mer comme le California, une boite de nuit qui s’avance dans la mer ou le Platforma en bordure de plage.

Dans les rues, les russes sont habillés à la mode occidentale :  lunettes de soleil  et habits de marque, mini jupes, mercedes et vie chère.

Car la Russie n’est plus une destination à bas prix…

Les hôtels facturent des tarifs à l’image du reste de l’Europe. Il faut compter entre 50 et 100 euros pour disposer d’une chambre de bon standing et plus de 150 euros pour une nuit dans un hôtel de catégorie supérieure.

Par contre, le prix des restaurants est légèrement moins élevés que les tarifs pratiqués en France :  il faut compter entre 10 et 20€ pour un repas mais les tarifs peuvent être beaucoup plus élevés dans les restaurants à la mode.

sotchi_parc.jpgOn se sent presque chez soi s’il n’y avait la barrière de la langue.

Même si l’on arrive à parler anglais avec la nouvelle génération russe, rares sont les restaurants qui  proposent  des cartes en anglais.

Mais Sotchi évolue vite, très vite.

Ainsi les policiers ont appris l'anglais et une promenade a été créée le long de la plage, inspirée par la promenade des anglais à Nice, le lieu de l’histoire d’amour entre la France et les russes.

De nombreux hôtels ont  été renovés comme le Jemtchounija ou le Primorskaïa tout proche.

La chaîne Radisson SAS exploite l’un des meilleur hôtel de la ville le Lazournaïa, malheureusement un peu éloigné du centre ville.

Un hôtel de luxe a été construit par le milliardaire russe Oleg Deripaska, le Rodina.

Cette tour domine la plage de Sotchi et démontre la puissance des nouveaux milliardaires russes.

Alors que Staline dirigeait ses opérations depuis sa datcha lors de ses périodes de repos, Poutine y a également pris ses habitudes.

Le président russe y a également une datcha et y organise des réunions avec ses ministres.

Une ville qui compte donc et qui devrait connaître un véritable boom dans les prochaines années.

La compagnie aérienne Austrian Airlines l’a bien compris.

Elle a ouvert dès 2008 un vol Vienne-Sotchi depuis le 1er avril dernier.

Austrian Airlines a investi pour le long terme en prévision d’une forte augmentation de la demande touristique et sur le court terme en prévision  du potentiel « business » pour l’économie autrichienne.

L’un des leaders mondiaux du BTP l’entreprise autrichienne Strabag devrait construire l’extension de l’aéroport de Sotchi.

Et d’autres entreprises comme Doppelmayer, Alpine Mayreder, Feratel, Sitour ou Skidata sont en pistes pour construire les infrastructures sportives à Krasnaïa Poliana.

Allez visiter Sotchi, c’est un bon endroit pour découvrir l’âme russe et le pouls du pays.

Vous en reviendrez peut-être avec un contrat si vous y allez pour les affaires ou avec une autre idée de la Russie, celle d’un pays à la culture étonnamment proche de la nôtre et en plein boom…


INFORMATIONS PRATIQUES :

Y ALLER :

Austrian Airlines opère  un vol quotidien Paris-Vienne-Sotchi. Les vols Austrian Airlines à destination de Sotchi partent les lundi, mercredi et vendredi de Vienne à 10H20 pour arriver à Sotchi à 15H20 (OS615). Les vols retour décollent de Sotchi à 17H00 ces mêmes jours pour arriver à Vienne à 18H15 (OS 616).

HOTELS :

MOSKVA
Kourortny pr 18, Sotchi. Tel. : 8622  608 010.

Logé en plein centre ville, l’hôtel est bien situé. Par contre, la décoration des chambres est triste et l’hôtel n’a pas vraiment changé depuis l’époque soviétique. Un endroit à ne recommander que pour ceux qui ont des rendez-vous au centre ville ou qui souhaitent se replonger dans l’atmosphère de l’ex Union Soviétique.

Prix : à partir de 1500 roubles.

JEMTCHOUNIJA
Tchernomorskaia oul 3, Sotchi. Tel . : 8622 661 188.

Un hôtel qui date de l’époque soviétique mais qui a été bien rénové. Un bon compromis en terme de rapport qualité-prix d’autant qu’il est très bien situé à proximité de la plage et du centre ville. A noter que cet hôtel a l’une des plus grande piscine de Sotchi.

Prix : à partir de 3500 roubles.

PRIMORSKAIA
Oul Sokolova 1, Sotchi.

Un bel hôtel de charme situé à proximité des plages. Le meilleur rapport qualité-prix de Sotchi. Par contre, l’hôtel n’est pas équipé d’une piscine.

Prix : à partir de 1500 roubles.

A noter que tous ces hôtels offrent un accès WiFi payant dans les espaces publics.

LAZOURNAIA :

Kourortny, pr 103, Sotchi. Tel. : 8622 663 333.

Un hôtel parfait pour les voyageurs d’affaires avec  l’accès Internet gratuit dans les chambres dédié aux voyageurs d’affaires. L’hôtel est aux standards aoccidentaux avec ses coffres dans les chambres, ses grandes salles de bains,  son restaurant haut de gamme, Son bar, son sauna… Un bon endroit pour organiser ses rendez-vous d’affaires. Un peu excentré néanmoins…

Prix :  à partir de 130 euros. 

RODINA :
Vinogradnaya, 33, 354033, Sochi. Tel. : 539 030.

L’hôtel le plus luxueux de Sotchi. Un must pour organiser ses réunion d’affaires et impressionner ses clients potentiels. L’hôtel surplombe la mer noire et est réputé pour son spa, le meilleur de la ville. 

Prix : à partir de 500 euros.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...


REPORTAGES EUROPE

NIKKO : une région japonaise à découvrir

Le Guide vert Michelin a recensé de nombreux sites à ne pas manquer dans le parc national de Nikko. Une région à découvrir facilement au départ de Tokyo avec Tobu Railways.

Cliquez ici pour lire le reportage.

tobu

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

SONDAGE

Avez-vous déjà acheté un billet en classe économique premium ?
Aller en haut