Etes-vous favorable au retour du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

skydeck bulle 

La compagnie Windspeed Technologies vient de déposer un brevet pour des sièges logés dans une bulle offrant une vue à 360 degrés...

Voyager dans ces nouveaux sièges sera-t-il bientôt encore plus chic qu'un vol en première?

sydeck bulle avion

La société Windspeed Technologies y croit en tous les cas. Elle vient de déposer un brevet pour ces sièges hors du commun qui seraient logés au dessus du fuselage.

Le plafond transparent serait constitué de la même matière que celle utilisée pour les hublots. Les sièges seraient accessibles depuis la cabine via un escalier ou un ascenceur.

skydeck ascenceur

«Ce design unique permettrait aux passagers de s’asseoir dans un lieu sécurisé semi-externe à l’avion tout en profitant d’une vue inoubliable. Un système GPS serait intégré au sein de la plate-forme pour que les passagers aient des informations sur le vol et la localisation en temps réel de l’avion.

skydeck escalierLes sièges qui pourraient tourner sur eux-mêmes seraient équipés de ceintures et doté d'un design répondant aux normes en vigueur à la FAA» a déclaré Windspeed Technologies. Pour profiter de cette vue de rêve (ou cauchemardesque en fonction des passagers), il faudra attendre peut-être longtemps...

Le surcoût est évalué à entre 8 à 25 millions de dollars et nécessiterait la mise à terre d’un avion pendant 3 à 4 mois pour l’installation des sièges et leur test.

La société devrait surtout convaincre un premier client: l’installation prendrait 18 mois après une première commande.

«Nous avons réussi à résoudre tous les problèmes de conception ayant trait à la modification structurelle, à l’intégrité du haut du fuselage et du plafond transparent pour résister à des impacts d’oiseaux, à la condensation, au niveau de bruit, à la protection aux UV, à la trainée aérodynamique, au possibles problèmes pour l’empannage vertical...Sachez que le Windspeed a été impliqué dans les programmes de développement du B787-8, B787-9, B787-10 et du nouveau B777X, le niveau d’ingénierie nécessaire pour installer le SkyDeck est relativement simple» a assuré Windspeed. Un rêve pas si fou que cela finalement?

  

SONDAGE

Etes-vous favorable au retour du port du masque dans les transports?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS