La France a le pire déficit commercial de l'UE. Pensez-vous que l'export devrait être une priorité du gouvernement?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

gol-avion

Hormis un accord de partenariat stratégique, l'alliance entre les deux compagnies prévoit le rachat d'une partie du capital de GOL par Air France-KLM.

Air France vient de sceller un partenariat stratégique de long-terme avec la compagnie brésilienne GOL Linhas Aéreas Inteligentes.

« Cet accord de grande ampleur prévoit notamment l'extension des partages de codes et une coordination des forces de vente. Il offrira plus d’avantages aux clients membres des programmes de fidélisation sur les marchés brésiliens et européens. Il prévoit également une coopération renforcée dans le domaine de la maintenance aéronautique» a précisé Air France.

Dans le cadre de cet accord, Air France-KLM investira 100 millions de dollars US dans la compagnie GOL.

Cet investissement comprendra la souscription d'actions GOL pour un montant de 52 millions de dollars US, représentant 1,5% du capital de l'entreprise.

Ce partenariat devrait permettre à Air France-KLM de devenir numéro un sur l'Amérique Latine (NDLR GOL détient une part de marché d'environ 35% au Brésil): Air France-KLM est actuellement en deuxième position sur ce marché (en terme de RSKO, recette unitaire au siège kilomètre offert), qui représente 11% de ses capacités.

« Nous sommes convaincus que cet accord stratégique très complet sera créateur de valeur dans la durée pour nos compagnies et pour nos clients et renforcera de façon significative la position commerciale d’Air France-KLM dans la région. Le Brésil, pays hôte de la Coupe du Monde de football et des Jeux Olympiques de 2016, bénéficie d’un trafic affaires et loisirs en croissance. Cette collaboration s’inscrit dans notre stratégie visant à établir des partenariats solides et sur le long-terme dans les régions à fort potentiel » a déclaré Alexandre de Juniac, président-directeur général d’Air France-KLM.

Grâce à ce partenariat, le partage de codes entre les vols d'Air France-KLM et de GOL sera étendu à des vols exploités par Air France et KLM entre l’Europe et le Brésil ainsi qu'à des vols exploités par GOL au Brésil.

«Notre partenariat avec GOL consiste en un accord d’exclusivité pour l’accès au réseau domestique de la compagnie. C’est un investissement absolument stratégique pour accélérer le développement d’Air France-KLM dans la région. Nous allons alimenter le réseau GOL via Sao Paulo, Rio et Brasilia et ils vont nous amener des passagers brésiliens » a ajouté Alexandre de Juniac ce jour.

Parallèlement, Air France va augmenter ses fréquences vers le Brésil.

Après Sao Paulo et Rio de Janeiro, Air France proposera dès le 31 mars 2014 une nouvelle fréquence vers Brasilia à raison de 3 vols par semaine.

« Cet accord était fondamental pour la relance des vols d’Air France vers Brasilia» a confié Bruno Matheu, le directeur général délégué d’Air France-KLM à Business Traveller France.

Air France prévoit également d’exploiter des liaisons régulières entre Paris-Charles de Gaulle et Sao Paulo en Airbus A380 dès que l’aéroport recevra les autorisations nécessaires des autorités.

Malheureusement, le groupe a appris début février que cette desserte ne pourrait pas s'effectuer ce semestre suite au refus des autorités.

Air France-KLM fait une bonne affaire en scellant ce partenariat avec GOL : il arrive au bon moment alors qu'une autre compagnie brésilienne, TAM, s'apprête à rejoindre Oneworld le 31 mars prochain (elle était auparavant membre de Star Alliance).

Le marché aérien brésilien a connu une importante croissance ces dernières années et le Brésil est l'un des BRICs les plus dynamiques.

L'économie brésilienne a cependant subi un ralentissement ces dernières années après un pic de croissance de 7,5% en 2010, la croissance n'a été que de 2,7% en 2011 et de 0,9% en 2012. 

La croissance du PIB brésilien devrait néanmoins atteindre 2,5% en 2013.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

SONDAGE

La France a le pire déficit commercial de l'UE. Pensez-vous que l'export devrait être une priorité du gouvernement?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut