Partagez cet article :
alitalia.jpgLe conseil d’administration de la compagnie aérienne italienne a désigné Air France comme le meilleur repreneur d’Alitalia.
 
 
 
 
 
 
Comme nous l’avions suggeré dans l'article Alitalia bientôt sous contrôle d'Air France, Alitalia a finalement choisi Air France au détriment d’Air One, l’autre compagnie aérienne qui souhaitait la racheter.

Mais malgré la décision du conseil d’administration, l’état italien qui détient 49,9% d’Alitalia doit encore donner son aval d’ici à la mi-janvier. Si l’état va dans le même sens que le conseil d’administration d’Alitalia, Air France devrait investir 6,5 milliards d’euros dans le groupe mais devrait supprimer 1700 emplois. Air One ne souhaitait investir que 5,3 milliards d’euros une différence qui a peut-être fait pencher la balance. "Notre intention n'a jamais été de faire d'Alitalia une compagnie régionale, mais au contraire de lui permettre de conforter son statut de compagnie nationale italienne et de regagner ses parts de marchés naturelles. Grâce aux investissements prévus dans les produits de la compagnie et dans ses services (...), le rayonnement de la marque Alitalia, atout clé pour tout le groupe, sera développé, en Italie et à l'international" a déclaré Jean-Cyril Spinetta, le président d’Air France.

Si l’accord est signé le hub principal du groupe en Italie deviendra l’aéroport de Rome-Fiumicino et non plus Milan Malpensa.
 
Plus d'informations sur le site d'AIR FRANCE.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...


Aller en haut