La France a le pire déficit commercial de l'UE. Pensez-vous que l'export devrait être une priorité du gouvernement?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

American Airlines devrait opérer ses premiers vols en B787 vers l'Europe d'ici la fin de l'année 2015. En France, la compagnie vient de fêter ses 30 ans de présence...

american airlines b787 8

Londres devrait être la première destination à profiter du Dreamliner nous a assuré ce jour Craig Dewey, Directeur Commercial d’American Airlines pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique.

«Ce qui est sûr c'est que Londres sera la première ville européenne à profiter d'une desserte en Dreamliner. Normalement le vol sera lancé avant la fin de l'année 2015. Concernant Paris, je ne peut rien dire pour le moment car les Dreamliners sont positionnés en fonction de différents facteurs. Mais il y aura sans doute d'autres destinations européennes desservies en Dreamliner : Francfort, Paris font partie des villes possibles…» a-t-il expliqué à Business Traveller France.

American Airlines a reçu son premier B787-8 en janvier 2015 et a mis en service son premier vol international en Dreamliner entre Dallas et Pékin le 2 juin 2015.

Cette route, la seule directe depuis Dallas vers Pékin devrait générer 200 millions de dollars pour la région de Dallas/fort Worth.

American Airlines a inauguré quelques jours plus tard des vols en Dreamliners vers l'aéroport de Buenos Aires et s'apprête à ouvrir des vols vers Shanghai, toujours au départ de Dallas le 26 juin. Le 18 août, une route Chicago-Tokyo en B787 devrait être lancée et des rumeurs parlent également d'une route Los Angeles-Tokyo pour l'automne.

Mais la compagnie américaine ne mise pas uniquement sur ses nouveaux avions aussi novateurs soient-ils pour séduire ses clients.

Suite à sa fusion avec US Airways, la nouvelle American a mis en place un programme de modernisation global tant au niveau de sa flotte avec l'installation de nouvelles cabines dans sa flotte de B777-200 (ainsi qu'une partie de ses B767-300, B757-200 et A319) et du WiFi que des services au sol avec la rénovation de l'ensemble de ses salons d'aéroport dans le monde (NDLR: nous avions déjà annoncé ces nouveautés ces derniers mois).

Les salons de Phoenix Sky Harbor et Sao Paulo vont être rénovés cette année (ils sont actuellement fermés) ainsi que ceux de New York JFK, Los Angeles, Miami et Dallas Fort Worth. Il s'agit selon American Airlines «du plus important programme de rénovation de l'histoire de la compagnie.»

admirals club bar 2015

30 ans de présence en France et pas de vols directs vers la Province en vue

En France, la compagnie américaine vient de fêter ses 30 ans de présence.

craig dewey american airlinesElle compte aujourd'hui une équipe d'une dizaine de personnes en France qui n'ont pas encore été regroupées avec celle de British Airways.

«Nous avons relocalisé nos équipes à Londres avec celles de British Airways mais pas encore en France. Mais cela est prévu et ne nous empêche pas de travailler en étroite collaboration avec BA » a précisé Craig Dewey.

Alors que Delta Air Lines vient d'annoncer la prolongation de son vol Nice-New York toute l'année, Craig Dewey, estime qu'American Airlines ne lancera pas de vols directs vers une ville de province dans un futur proche, même s'il nous a confirmé avoir eu des discussions avec des aéroports régionaux.

«Via notre partenaire British Airways, nous pouvons offrir de nombreux vols en correspondance via Londres vers la Province française. Nous étudierons plutôt un vol au départ de Paris vers d'autres villes américaines…Même si nous sommes attentifs à toutes les opportunités» a-t-il confié à Business Traveller France.

Nous lui avons également posé cette question car la stratégie de plusieurs compagnies du Golfe dont Emirates a été de développer de nombreux vols directs long-courriers au départ de villes de province dans plusieurs pays européens.

La venue de Craig Dewey à Paris a été l'occasion de lui demander plus de précisions quant à la bataille que se livrent actuellement les compagnies américaines et celles du Golfe.

A la question de savoir si ces querelles allaient engendrer le départ de Qatar Airways de oneworld, comme l'a suggéré le CEO de la compagnie qatarie, il estime que cela n'ira pas jusque là :«nous avons de très bonnes relations avec Qatar Airways au sein de oneworld. L'entrée de Qatar Airways dans l'alliance a été bénéficiaire pour toutes les parties. Il ne s'agit pas d'une dispute entre compagnies mais entre Etats. Nous demandons à l'Etat américain de négocier avec les pays du Golfe respectifs concernant les problèmes de subventions dans le cadre des accords Open Skies» a-t-il assuré.

Il reste que grâce à la concentration du marché US, les compagnies américaines, dont American, profitent désormais de conditions de marché beaucoup plus favorables.

American Airlines a notamment publié des bénéfices records de 4,2 milliards de dollars en 2014: de quoi voit l'avenir avec beaucoup plus de sérénité!

www.aa.com

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

Aller en haut