Partagez cet article :

Alors que certaines rumeurs se font plus pressantes quant à une fusion entre les deux compagnies des Emirats Arabes Unis, Emirates a tenu à clarifier les choses…

Bloomberg et Reuters ont indiqué il y a quelques jours qu’Emirates étudiait un accord pour reprendre Etihad et créer la plus grande compagnie aérienne au monde en terme de trafic passagers. Selon les agences de presse, l’accord aurait consisté pour Emirates à reprendre une partie de l’activité aérienne d’Etihad.

Cette dernière conserverait son activité maintenance. Le président d’Emirates Tim Clark avait indiqué en juin dernier que rien ne devait arriver à court ni à moyen terme.

Emirates a tenu cependant à clarifier les choses : « Bbien sûr que nous devons créer plus de synergies mais ce n’est pas une fusion. En terme d’ADN nous Avons choisi un angle différent. La base du succès d’Emirates est sa croissance organique » a déclaré Hubert Frach, directeur des opérations commerciales d’Emirates pour les Amériques et l’Europe.

Etihad a vécu des moments difficiles ces derniers mois.

Elle a du se séparer de sa participation dans Air Berlin et Alitalia ( un autre de ses actifs ) s’est placée sous la protection de la loi sur les faillites.

Etihad a par ailleurs affiché une perte de 1,52 milliard de dollars en 2017. Le total des pertes atteint désormais un peu plus de 3,5 milliard en deux ans.

L’agence de notation Fitch estime qu’Etihad devrait continuer à perdre de l’argent jusqu’en 2022.

Emirates a également souffert mais ses résultats se sont améliorés l’an passé avec un bénéfice de 1,12 milliard de dollars.

Une collaboration plus poussée au niveau des achats d'avions et du réseau?

Un bon moyen pour les deux compagnie d’améliorer leurs résultats serait sans doute de collaborer en terme de gestion de la flotte alors que les deux compagnies ont passé de très importantes commandes tant à Airbus qu’à Boeing.

Les compagnies pourraient également travailler ensemble en terme de réseau en se partageant les destinations en fonction de leurs résultats et en optimisant leurs réseaux.

S’il n’y a pas de fusion à court-terme les deux compagnies ont sans doute intérêt à collaborer alors qu’Etihad et Emirates appartiennent toutes deux aux Emirats Arabes Unis et que Dubaï et Abu Dhabi ont des liens très forts.

www.emirates.com

www.etihad.com

  
NE MANQUEZ AUCUNE INFORMATION : JE M'ABONNE A LA NEWSLETTER!
DISCUTEZ DE CET ARTICLE, DONNEZ VOTRE AVIS, DONNEZ-NOUS UNE INFORMATION: CREEZ UN SUJET DANS LE FORUM
Aller en haut
Web Analytics