Partagez cet article :

Index de l'article

bermudes-plage
Oubliez le triangle des Bermudes. Les Bermudes sont avant-tout le terrain de jeu des millionnaires. Ses habitants ont réussi à transformer ces îles en l'un des centres du capital-risque parmi les plus importants au monde.

Les Bermudes sont une ligne d'îles coralliennes, à mille kilomètres au large de la côte Est des Etats-Unis, en face des états de Caroline du Nord et du Sud aux Etats-Unis.

C'est un endroit où l'on ne s'attend pas à voir des sociétés de capital-risque, mais les Bermudes sont surprenantes.

L'archipel long de moins de 34 km et large de 10 km est installé sur un volcan éteint et est  affectueusement appelé "The Rock" par les anglo-saxons.

Les îles des Bermudes sont devenues grâce à l'ingéniosité de elrus habitants l'une des économies mondiales les plus prospères.

Pourtant, au départ, tout était différent.

L'ancienne colonie britannique a été découverte par accident, en 1609 alors que l'Amiral Sir Georges Somers et son équipe avait fait naufrage en se rendant en Virgine: ils ont alors échoué sur les rives de l'île encore inhabitée.

Ces îles dotées de peu de ressources naturelles et d'une industrie balbutiante n'avaient pas beaucoup d'atouts. Ses habitants ont du être ingénieux et faire face à un blocus durant la Guerre de Sécession, un autre blocus du Rhum cette fois-ci pendant la Prohibition et à la collecte de renseignements pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Elles ont également su tirer avantage leur beauté naturelle.

Avec des kilomètres de littoral vierge, un arrière-pays riche et un climat doux et sub-tropical ( golf et spa de novembre à mars et plage le reste de l'année), il n'est pas étonnant qu'elles soient devenues un paradis pour les millionnaires.

Le tourisme a débuté en 1883 avec l'arrivée de la fille de la Reine Victoria, la princesse Louise.

Les célébrités ont suivis  au début du 20 ème siècle et les îles sont devenues un terrain de jeu pour l'élite de l'époque: les Vanderbilt, les Roosvelt, et les Rockefellers.

Ils volaient vers les îles en Pan Am Clipper à cette époque.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOTRE MAGAZINE EN FAISANT UN DON : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

REPORTAGES AMERIQUES

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

SONDAGE

Pour presse plus libre préférez-vous?
Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: