Partagez cet article :

 

malte-la-valette.jpg

 

La position de Malte au milieu de la Méditerranée,  a été déterminante pour son peuple, pour son histoire et pour son caractère. Une île chargée d'histoire à (re)découvrir.


En roulant vers la côte, depuis l'aéroport International de Malte, mes premières impressions ont été celles d'une nation aux  multiples langues, à l'histoire ancienne et à ses fiers habitants. Les panneaux routiers en anglais cotoient les indications en maltais, et depuis l'auto radio on entend une sorte de patois arabe parsemé d'italien et d'anglais. Les vestiges du passé sont présents partout, des églises, arches et fontaines baroques aux forts géants qui encerclent la vieille capitale, La Valette.


L'histoire de Malte, son langage, son identité et le caractère de ses habitants sont tous le résultat d'un emplacement géographique si particulier. C'est une petite île (pas plus de 316 km²) situé presque exactement au milieu de la mer Méditerranée, entre l'Italie et l'Afrique du Nord. Sans surprise, on s'est longuement disputé sa possession, et plus récemment pendant la Seconde Guerre Mondiale (vous pouvez lire une description précise de cet épisode de son histoire dans le dernier livre de James Holland, Fortress Malta).


Une île assaillie mais qui résiste aux envahisseurs!

L'île a été le théâtre de deux tournants historiques : deux sièges,  tous deux d'une violence inouïe. Le premier fut le Grand Siège de Malte qui a eu lieu en 1565, lorsque le Sultan Soliman le Magnifique, alors âgé de 70 ans, lança une invasion, avec une armée de 30000 ottomans. L'île était alors protégée par seulement 600 chevaliers et quelques milliers de mercenaires.


Sous les ordres de Jean Parisot de la Valette, Grand Maître de l'ordre des Chevaliers de Jérusalem (lui aussi âgé de 70 ans), ces hommes courageux se bâtirent pour défendre Malte : et en particulier les endroits où se trouvent aujourd'hui les trois villes de Vittoriosa, Senglea et Cospicua.

La bataille fut particulièrement sanglante : certains furent décapités et leurs têtes sans corps catapultées en avant et en arrière; le port devint rouge de sang, et la victoire ne fut obtenue par les chevaliers, qu'après la destruction complète des fortifications de l'île. C'est une histoire qui a été racontée encore et encore au fil des années, le plus récemment par Tim Willocks dans The Religion (2006) et par James Jackson dans Blood Rock (2007).
La reconstruction démarra aussitôt, avec la construction de la nouvelle capitale de La Valette et son renforcement afin qu'elle puisse résister à un siège du même type dans le futur.

Près de 400 ans plus tard, ces efforts furent mis à l'épreuve lorsqu'une seconde attaque prolongée eu lieu pendant la Seconde Guerre Mondiale. Après avoir vécu le plus grave bombardement jamais subi par un pays de la part des forces allemandes et italiennes, l'ensemble de l'île de Malte, colonie britannique, reçu la George Cross pour sa bravoure le 15 avril 1942, en reconnaissance du courage de ses habitants.

 

Plus de 60 ans après, on n'échappe pas à l'histoire, que l'on soit à Malte pour affaires ou en vacances.
 

malte-selmun-palace.jpgLa Valette est toujours protégé par des fortifications qui ferait pâlir celles de Gibraltar. Les vues depuis les jardins de l'Upper Barrakka et les 21 canons du Saluting Battery sont époustouflantes, tout comme celles observées depuis l'autre côté du grand Port, au Gnien Il-Guardjola de Senglea.
De nombreux visiteurs s'y rendent pour les vacances, attirés par son histoire, son climat tempéré, ou encore la courte durée du vol en avion depuis le reste de l'Europe. On fait assez peu la promotion de Malte au niveau de ses plages, car celles-ci n'ont pas de sable fin. Cependant, les destinations aux superbes paysages que sont La Valette, Mdina, Rabat et les « Trois Villes » de l'autre côté du Grand Port en font le lieu de séjour idéal, pour une semaine plutôt que pour un weekend.


L'île souffre en ce moment d'un manque de couverture par les compagnies aériennes. Ses principaux concurrents au niveau touristique sont Chypre, le Maroc et la Croatie, et ce n'est pas une destination économique.
Pour les voyageurs d'affaires, Malte est une escale vers la Libye, et pour les investisseurs comme Dubai Holding, des Émirats Arabes Unis, un point d'ancrage européen. Dubai Holding, qui détient Internet City à Dubai, prévoit un développement similaire à Malte, car le prix de la main d'œuvre coûte moitié moins cher qu'en Europe de l'Ouest.

La population polyglotte de Malte en fait une destination de prédilection pour les centres d'appels. L'île a aussi attiré les sociétés de pari (Betfair a un  bureau ici), et celles de l'industrie pharmaceutique, ainsi que des entreprises de service aérien comme Lufthansa Technik Malta.


Quoi qu'il en soit, que vous soyez sur l'île pour affaires ou en vacances, les attractions sont nombreuses. Vous pouvez vous promener en bus, mais si vous séjournez à La Valette, et que vous voulez essayez l'un des excellents restaurants de Vittoriosa, près de la nouvelle marina, vous devrez soit louer une voiture, soit prendre un taxi. Gardez à l'esprit qu'un trajet de dix minutes en taxi vous coutera au minimum 40€.

La location de voiture est assez peu chère, même si la circulation et le stationnement peuvent s'avérer parfois problématiques.
De nombreux visiteurs passent la moitié de leur séjour sur l'île voisine de Gozo, qui jouit d'un rythme de vie agréable pour les Maltais comme pour les autres Européens à la retraite. Les moyens pour vous y rendre sont multiples : en taxi (environ 30€ depuis La Valette) puis en hydravion (42€ l'aller simple avec Harbour Air Malta); ou en bus (47 cents) puis en ferry (4,65€ l'aller retour depuis Cirkewwa avec Gozo Channel).


Il faut prendre le bus au moins une fois, surtout si vous avez ajouté quelques jours à votre voyage professionnel et que vous voulez vous détendre. Les bus sont comiquement bancals, et j'ai particulièrement apprécié de voir le chauffeur négocier les virages complexes des routes de l'île, tout en envoyant des textos avec son portable. Après ça, le ferry depuis Cirkewwa, qui passe par Comino, la troisième île de l'archipel, sur son chemin vers Gozo, a été presque décevant d'efficacité.


Gozo compte quelques plages, dont l'agréable Ramla Bay, des terrains vallonnés parfaits pour de belles randonnés, et plusieurs restaurants de bonne qualité, et dont les prix sont relativement abordables. Pas besoin de rester longtemps ici pour se relaxer : il n'y a pas grand chose à faire et vous serez rapidement reposé. Vous pouvez vous promener parmi les quelques villes de l'île en quelques minutes, et la principale attraction touristique est l'impressionnant temple mégalithique âgé de 6000 ans de Ggantija, à Xaghra. Pendant les saisons creuses, le soir descend rapidement, les oiseaux se font entendre, et vous pouvez encore dîner dehors jusqu'à novembre.

Pour notre dernière nuit, nous sommes retournés sur l'île de Malte et nous avons déambulé dans les rues désertes de La Valette, en nous demandant pourquoi tant de ces superbes immeubles vieux de 400 ans sont vides. Peut-être est-ce du à une combinaison :  rénovations fréquentes, histoires d'héritage, et de manière plus amusante, au fait qu'on les dit hantés. Nous avons mangé à Spezzo, sur la place principale de La Valette, où la cuisine simple (zuppa di pesce – soupe de poisson, pour commencer, puis pollo al barolo – poulet à la sauce au vin rouge, en plat principal) ne nuit en rien à la qualité des plats servis. Après une histoire aussi tumultueuse, le charme calme de Malte vous séduira sans doute.

Plus d'informations sur le site de l'Office du tourisme de Malte .


Crédit photo : office du tourisme de Malte.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...


REPORTAGES EUROPE

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

SONDAGE

Avez-vous déjà acheté un billet en classe économique premium ?
Aller en haut
Vols en promo, cliquez ci-dessous: