Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Pau : future capitale de l'aviation électrique?

VoltAir, la filiale d'Airbus en charge de la conception de l'avion électrique E-Fan va construire son usine à Pau.

e-fan-airbus

C'est finalement Pau qui a été choisie au détriment de Bordeaux Mérignac pour la construction de l'avion électrique E-Fan : pourtant de nombreuses sociétés aéronautiques étaient présentes à Mérignac et le vol d'essai avait eu lieu au départ de cet aéroport.

La raison du choix de Pau serait liée au fait que les terrains soient trop rares à Mérignac. Biarritz a également été éliminée du fait de son environnement météo moins propice aux heures de vol.

Les premier travaux pour bâtir cette usine de 1500M2 sont prévus en 2016.

VoltAir prévoit d'y développer et d'y fabriquer la version 2.0 de l'E-Fan. 

L'E-Fan version 2.0 pourra effectuer une heure de vol avec 15 minutes de réserve en emportant un instructeur et un élève.

L'avion vise le marché de la formation aéronautique. L’objectif est de remplacer à terme la flotte d’avion de formation au pilotage dans les aéroclubs  : l’utilisation de l’énergie électrique permettra de facturer l’heure d’instruction à moins de 100 euros contre 120 euros pour les avions à moteur thermique utilisés aujourd’hui.

L'usine devrait fabriquer une dizaine d'avions par an avec une capacité de montée de puissance jusqu'à 80 avions si le marché est là.

Le projet E-Fan regroupe 11 partenaires dont l’Etat, Safran, Zodiac, Saft, Serma Technologies, les écoles ENAC/SUPAERO/ENSAM ainsi que la PME royannaise Aéro Composite Saintonge en charge de la conception des matériaux composites de l’avion.

Cet avion devrait permettre de préfigurer le futur avion de transport régional qui devrait voir le jour d’ici 20-25 ans avec pour objectif une autonomie de 3 heures et une capacité de 90 places.

Au final un très beau projet, pour une France qui est dans ce domaine à la pointe de l'innovation.

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la limite de validité du permis de conduire proposée par l'UE à partir de 15 ans?