Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Ryanair autorise les sacs à main en cabine

ryanair-sa-a-main

Les passagers de la compagnie Ryanair peuvent désormais emporter un sac à main en plus d’un bagage cabine.

Décidemment Ryanair change ces dernières semaines.

Après avoir revu son service client, refondu son site web et mis en place l’attribution de sièges (à partir du 1er février 2014), la compagnie low-cost irlandaise va désormais autoriser les sacs à main en cabine.

Les passagers pourront emporter un second sac en cabine dont les dimensions maximum seront de 35x20x20 en sus d’un bagage cabine (55cmx40cmx20cm) d’un maximum de 10kgs.

Par ailleurs en cas d’oubli d’impression de la carte d’embarquement, ce service sera désormais facturé 15 euros à l'aéroport contre 70 euros auparavant.

Le tarif d'enregistrement d'un bagage à l'aéroport (15 kgs) a aussi été réduit de 60 euros à 30 euros.

Des tarifs qui semblent bien plus raisonnables et qui devraient changer l'image de la compagnie irlandaise.

La carte d'embarquement mobile en cours de développement

La compagnie va également lancer un nouveau système de réservation intrégrant les données clients (MY Ryanair), une fonctionnalité permettant de partager les tarifs via les réseaux sociaux (Share the Fare) et un moteur de recherche permettant de trouver des vols par tarif, route ou période de voyage.

Ryanair se prépare également à mettre en service la carte d’embarquement mobile via portable, un site web adapté aux mobiles et des sites webs personnalisés par pays comme pour l’Italie et l’Espagne.

Que de changements!

Il est vrai que suite à une alerte aux profits et à la hausse du mécontentement de ses clients (mauvais bouche à oreille), Ryanair a du revoir sa stratégie et vise désormais à mieux se préocupper de ses clients.

Il faut dire que la low-cost irlandaise cible depuis peu les voyageurs d'affaires, une clientèle pour laquelle le service est important: voir https://www.businesstravel.fr/ryanair-cible-les-voyageurs-d-affaires-a-bruxelles-et-rome.html

www.ryanair.com

Newsletter
S'inscrire à la newsletter


SONDAGE
Pour réduire le déficit public de l'Etat faut-il :