Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :
Avec son nouveau plan stratégique Trust Together, Air France vise un chiffre d'affaires de 28 milliards d'euros en 2020 (en fonction de l'évolution de la RASK) pour 100 millions de passagers transportés. Elle a annoncé la création d'une nouvelle low-cost long-courrier visant à concurrencer les compagnies du Golfe...

air france a340

La direction d'Air France a présenté ce jour son nouveau plan stratégique Trust Together. Avec Trust Together Air France-KLM vise à relever trois grands défis : «capter sa part de la croissance du transport aérien mondial, renforcer la compétitivité et la performance opérationnelle du Groupe et faire progresser encore l'expérience client».

Air France-KLM a confirmé les objectifs du plan Perform 2020 : elle vise à réduire ses coûts unitaires sur la période 2017-2020 de plus de 1,5% par an.

Le groupe appliquera par ailleurs «une stricte discipline des dépenses d'investissement», avec pour 2017 et 2018, un niveau d'investissements compris entre 1,7 et 2,2 milliards d'euros par an.

La maîtrise du ratio d'endettement restera la priorité, avec un objectif à fin 2020 de dette nette ajustée [1] sur EBITDAR inférieur à 2,5x en milieu de cycle.

La plan Trust Together comprend 9 axes stratégiques : deux points sont particulièrment improtants.

Tout d'abord Air France vise le développement des marchés point à point grâce à Transavia et Hop! Air France qui seront les 2 seules marques sur ce marché en 2017 a ssuré le groupe aérien.

Au niveau du long-courrier, Air France mise sur une croissance de 2 à 3% par an de cette activité. Elle va pour cela approfondir ses relations avec Delta, améliorer les performances des hubs et surtout elle a annoncé ce matin la création nouvelle compagnie low-cost long-courrier.

La compagnie à bas coûts utilisera à terme des A340 puis des A350 vers des destinations loisirs et Business en Europe et dans le monde

Air France a donné plus de détails sur sa nouvelle compagnie low-cost long-courrier qui a fait l'objet de nombreuses rumeurs ces derniers temps.

Le mois dernier Jean-Marc Janaillac avait évoqué qu'Air France étudiait la possibilité de la création d'une telle compagnie.

Il y a quelques jours XL Airways avait même fait «des avances» à Air France dans ce domaine.

On ne connait pas encore le nom de cette nouvelle compagnie même si ce projet porte le code Boost.

La compagnie opérera une flotte de 10 avions au départ de son hub de Roissy et exploitera environ 30% de lignes nouvellement créées.

Elle utilisera des A340 à son démarrage avant de les remplacer par des A350 d'ici 2020. La cabine de ces avions devrait compter beaucoup plus de sièges éco que les avions long-courriers habituels d'Air France: une classe Business ou adaptée aux hommes d’affaires sera également proposée.

En terme de destination on peut penser qu'Air France proposera des vols vers des destinations très concurrentielles comme la Thaïlande, la Malaisie et des villes touristiques en Europe. La compagnie devrait proposer des vols en Europe à compter de l'été 2017 et vers le reste du monde pour l'hiver 2017/2018.

Cette nouvelle compagnie opérera avec des pilotes d'Air France sur la base du volontariat, avec des règles d'utilisation adaptées à son positionnement concurrentiel : ce ne sera donc pas tout à fait une compagnie low-cost.

S'agissant du personnel navigant commercial, une filière spécifique sera créée afin de permettre d'opérer cette nouvelle compagnie au niveau de coûts du marché. Les activités au sol, assurées par Air France, seront elles aussi optimisées en tirant parti au maximum de la digitalisation. Le cadre social de cette nouvelle compagnie sera négocié avec les partenaires sociaux dans les prochaines semaines» a précisé Air France. Cette nouvelle compagnie aérienne low-cost long-courrier visera des destinations loisirs mais aussi affaires.

En prenant cette décision, Air France s'aligne sur le modèle du groupe Lufthansa qui créé il y a quelques années sa filiale long-courrier low-cost Eurowings.

A la différence d'Air France qui conservera sa marque Transavia pour le moyen-courrier, Lufthansa a regroupé sous cette marque ses vols long-courriers mais aussi ses vols court/moyen-courriers low-cost.

« Avec Trust Together, Air France-KLM reprend l'offensive. Notre projet est à la fois ambitieux et réaliste. Il nous permettra de capter notre part de la croissance du transport aérien en améliorant la compétitivité de nos activités. Avec nos 9 axes stratégiques, nous nous battrons sur tous les fronts. Nous sommes challengers, c'est notre force. Le statu quo n'est pas une option. Nous devons engager une nouvelle dynamique pour redevenir leader sur nos marchés»  a déclaré Jean-Marc Janaillac.

Il est à noter que Frank Terner a été nommé Directeur Général d'Air France à la place de Frédéric Gagey qui est le nouveau directeur financier du groupe.

Franck Terner a réussi à développer fortement l'activité maintenance d'Air France qui a été l'une des rares activités qui s'est développée constamment tout en étant bénéficiaire ces dernières années (+28% de commandes en 2014 et CA de 1,577 milliards d'euros en 2015 contre 1,251 milliard en 2014).

www.airfrance.com

Détails des 9 points du projet Trust Together:

-Reprendre l'offensive sur le long-courrier
 
Air France-KLM prévoit une croissance profitable de l'activité long courrier comprise entre 2% et 3% par an jusqu'en 2020, en s'appuyant sur plusieurs leviers.
 
Sur le plan des recettes : les alliances et l'intégration commerciale avec les partenaires ainsi que l'investissement dans les outils actuels.
 
Sur le plan des coûts : la poursuite des actions pour améliorer la compétitivité d'Air France et KLM. Concernant Air France, le développement d'un outil complémentaire      - une nouvelle compagnie aérienne - adapté aux situations d'hyper concurrence et positionné sur des lignes structurellement déficitaires ou fermées au cours des dernières années.

Approfondissement des alliances à l'image du partenariat avec Delta

Air France-KLM renforcera son intégration commerciale avec ses principaux partenaires, pour bénéficier d'une position de marché élargie, pour tirer profit d'une mise en commun des réseaux de distribution, et pouvoir proposer une offre mondiale à ses clients sur chaque marché.

Création d'une nouvelle compagnie aérienne aux côtés d'Air France, compétitive, innovante et porteuse de croissance pour le hub de Paris-Charles de Gaulle

Cette nouvelle compagnie constituera la réponse du Groupe aux compagnies du Golfe qui se développent à bas coûts sur des marchés clés où Air France-KLM souhaite continuer à croître. Ce projet de reconquête est baptisé Boost.

Elle sera centrée sur les marchés hyper-compétitifs et permettra au Groupe d'être offensif en ouvrant de nouvelles lignes, en rouvrant des lignes fermées car non rentables et en conservant des lignes menacées. Cette nouvelle compagnie proposera une offre simple, moderne et innovante, dont le positionnement ne sera pas low cost. Elle proposera à ses clients des destinations business et loisirs, avec des standards comparables à ceux d'Air France en termes de qualité de produit et de professionnalisme des équipes.

Elle sera aussi un laboratoire de la capacité d'innovation du Groupe sur le produit, le digital et la technologie, la restauration, le design des cabines, les services et parcours client ainsi que les méthodes de travail.

Elle comptera 10 avions long-courriers d'ici 2020 et exploitera environ 30% de lignes nouvellement créées. Elle opérera avec des pilotes d'Air France sur la base du volontariat, avec des règles d'utilisation adaptées à son positionnement concurrentiel. S'agissant du personnel navigant commercial, une filière spécifique sera créée afin de permettre d'opérer cette nouvelle compagnie au niveau de coûts du marché. Les activités au sol, assurées par Air France, seront elles aussi optimisées en tirant parti au maximum de la digitalisation. Le cadre social de cette nouvelle compagnie sera négocié avec les partenaires sociaux dans les prochaines semaines.

Gagner en performance et en connectivité pour les hubs

Les hubs de Paris-Charles de Gaulle et Amsterdam-Schiphol occupent une place centrale dans la stratégie d'Air France-KLM et de ses partenaires. Le Groupe va renforcer ses actions afin d'en améliorer la performance opérationnelle et de soutenir la performance économique des activités long-courrier et moyen-courrier au départ et à l'arrivée des hubs.
Le hub de Paris-Charles de Gaulle sera par ailleurs redynamisé, dans le cadre du projet Boost, par le lancement de la nouvelle compagnie sur le réseau moyen-courrier, avec une offre simple, moderne et innovante.
Le hub d'Amsterdam-Schiphol sera renforcé par une plus forte coordination entre Transavia et KLM, notamment dans les investissements dans la flotte, le développement du réseau et le développement d'approches commerciales communes.
 
 - Développer les marchés point-à-point au départ des marchés domestiques français et néerlandais

L'activité point-à-point, c'est-à-dire les vols court- et moyen-courrier sans correspondance dans un hub du Groupe, est actuellement exploitée par Transavia, HOP! Air France, Air France et KLM.
Transavia, la compagnie low-cost du Groupe, aura comme priorité de se développer sur ses marchés domestiques français et néerlandais. En France, Transavia se renforcera sur certaines routes face aux compagnies low-cost et au TGV, et se développera sur les lignes européennes, au départ d'Orly et de la province.

La coordination commerciale entre Transavia et les autres compagnies du Groupe (HOP ! Air France, Air France et KLM) sera amplifiée afin d'élargir l'offre aux clients.

Le Groupe simplifiera ses marques et optimisera ses réseaux sur le marché français. A partir de 2017, HOP! Air France et Transavia seront les deux seules marques sur le point-à-point.
Concernant les opérations au sol à Paris-Orly et dans les escales françaises, Air France redéfinira un modèle opérationnel, escale par escale, pour concilier l'évolution des métiers et de l'activité.
 
- Renforcer la croissance de l'activité maintenance
 
Air France-KLM poursuivra ses investissements sur ce marché en forte croissance pour renforcer sa position de numéro deux mondial et améliorer la performance de son outil. Dans cette optique, le Groupe va lancer une réflexion sur le modèle industriel de cette activité, en examinant la possibilité d'une filialisation, sachant qu'Air France-KLM en conservera le contrôle exclusif.

Défendre l'activité Cargo en soutien des activités passagers

Pour saisir les opportunités du marché du fret aérien, Air France-KLM va poursuivre le redimensionnement de son activité centrée sur l'utilisation des soutes des appareils long- et moyen-courriers. Le Groupe mettra l'accent sur la digitalisation et la simplification des process ainsi que sur la qualité de service.
 
- Renforcer la compétitivité et l'utilisation des avions

Pour améliorer sa compétitivité, le Groupe entend agir sur tous les leviers, en poursuivant et en amplifiant les initiatives déjà engagées en termes de réduction des coûts unitaires.
Air France-KLM portera ses efforts notamment sur la baisse des coûts de flotte en optimisant l'utilisation de ses avions.
 
- Enrichir la relation client pour créer davantage de valeur

Air France-KLM investit dans les outils digitaux, la relation attentionnée avec ses clients et la montée en gamme pour faire la différence.

Le Groupe va ainsi amplifier ses plans d'actions client : personnalisation de l'expérience et de la relation grâce au Big Data,poursuite de la montée en gamme des produits et services - avec par exemple un nouvel uniforme pour Air France et Hop!Air France d'ici 2018-2019, amélioration de la performance opérationnelle de ses compagnies.
 
- Rendre les organisations plus efficaces et plus agiles pour faciliter les initiatives et accélérer les innovations

Le chantier de simplification de l'organisation et les modes de fonctionnement va se poursuivre et s'intensifier.

Air France va mettre en œuvre une nouvelle ambition pour ses salariés, concrétisée par des engagements en termes de reconnaissance, de développement professionnel, de capacité d'initiative, d'innovation et de cohésion interne, entre tous les métiers, assortie de plans d'actions concrets.

La mise en place d'outils digitaux pour les salariés d'Air France-KLM et la digitalisation des processus seront accélérées afin de faciliter le travail collaboratif au sein du Groupe et d'accroître son agilité.
 
- Poursuivre le lobbying en Europe et en France pour une concurrence plus équitable

Le Groupe poursuivra son lobbying au niveau européen pour une concurrence équitable avec les compagnies du Golfe et low-cost et, au niveau français, pour réduire l'écart de compétitivité structurel dû aux taxes et redevances plus élevées.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut