Partagez cet article :

Le 15 juin marque la réouverture tant attendue de nombreuses frontières européennes. Business Traveler France fait le point sur les frontières ouvertes aux français en Europe…

A partir de ce jour, la France a ouvert l’ensemble de ses frontières aux pays frontaliers. Et la totalité de ses voisins également hormis l’Espagne qui n’ouvrira ses frontières qu’au 21 juin (voir nos articles Espagne vers une ouverture des frontières fin juin et l'Espagne prépare la saison touristique de l'été 2020).

Il est donc possible de se rendre dès ce jour au Benelux, en Suisse et en Italie.

Benelux, Suisse, Allemagne, Autriche, Italie, Portugal, Grèce, Croatie, Portugal ouverts aux français

Pour rappel, l’Italie avait ouvert ses frontières depuis le 3 juin dernier. Pour l’Allemagne il faudra attendre le mardi 16 juin à 00H00 de même que pour l'Autriche. Pour se rendre au Royaume-Uni, les français doivent toujours se soumettre à une quatorzaine dont on ne sait pas encore quand elle sera levée.

Pour les pays non frontaliers, les français peuvent se rendre aujourd’hui sans quarantaine en Croatie dont les frontières avaient déjà été rouvertes (voir notre article la Croatie a rouvert ses frontières) et en Grèce (voir la Grèce veut accueillir des touristes cet été). L’Autriche a annoncé » que toutes ses frontières seront rouvertes le 16 juin.

Le Portugal a également rouvert ses frontières sauf celle terrestre avec l’Espagne dont l’ouverture est prévue le 1er juillet (voir l'article Portugal : nous sommes prêts à accueillir des touristes). Le directeur de l'Office du Tourisme du Portugal a cependant indiqué à Business Traveler France que Madère et les Açores demandent une attestation de santé l'arrivée. En l'absence d'un certificat, un test est réalisé sur place.

En Europe de l'est : on peut aller en Pologne, Slovaquie, Bulgarie, Hongrie

En Europe de l’est la Pologne est ouverte aux citoyens européens depuis le 13 juin et la Slovaquie depuis le 10 juin. Les frontières de la Bulgarie et de l’Estonie sont accessibles depuis le 1er juin. La Hongrie a ouvert ses frontières le 15 juin.

La Roumanie par contre impose toujours une quatorzaine sans symptômes comme l’Irlande, la Slovénie ou le Royaume-Uni.

République Tchèque: voyage possible mais avec un certificat

D’autres mesures sont prévues pour les visiteurs présentant des symptômes. Pour voyager en République Tchèque il faut par contre pour les français un certificat de test négatif au virus.

L'Europe du nord en ordre dispersé, Suède et pays baltes ouverts

Les pays baltes ont été parmi les premiers à ouvrir leurs frontières dans le nord de l'Europe.  L'Estonie a ouvert ses frontières le 1er juin de même que la Lithuanie contre le 3 juin pour la Lettonie. En Estonie et en Lithuanie il ne faut pas que les voyageurs proviennent de pays avec plus de 15 cas par 100000 habitants ce qui est le cas de la France mais pourrait ne plus l'être dans le futur si l'épidémie progresse à nouveau. L'Estonie fournit une liste actualisée du nombre de cas par 100000 habitants.  L'ambassade de Lettonie réévalue également chaque vendredi l'autorisation pour les français.

La Suède a également ouvert ses frontières aux français depuis le 10 juin sans quarantaine.

La Norvège a rouvert ses frontières également le 15 juin mais pas pour les français : uniquement pour les voyageurs en provenance du Danemark et de la Finlande. La Norvège annoncera de nouvelles mesures le 20 juillet. Le Danemark a également choisi de limiter son accès aux allemands, aux norvégiens et aux islandais peu touchés par l’épidémie. Il devrait être possible d’aller au Danemark mais d’ici la fin de l’été. De son côté l'Islande a rouvert ses frontières mais il faut faire des tests à l'arrivée. Il seront gratuits jusqu'à fin juin et payants ensuite.

De son côté, la Turquie a également choisi de faire des tests si les passagers présentent des symptômes du Covid-19 ou de simples contrôles sanitaires à l'arrivée sinon.

Turkish Airlines a annoncé qu’elle reprendrait ses vols internationaux à partir du 11 juin (et du 15 juin vers Paris et Lyon) mais cette date peut être encore repoussée.

Enfin les vols internationaux reprendront en Ukraine le 15 juin. En Russie, par contre les voyages sont interdits aux étrangers sauf conditions spéciales depuis le 18 mars.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

SONDAGE

Pour presse plus libre préférez-vous?
Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: