Partagez cet article :

Air France vient de présenter des résultats meilleurs qu’attendus et plusieurs signes sont encourageants pour l’entreprise comme la signature récent d’un accord avec ses pilotes…

Le bénéfice net d’Air France s’est envolé en 2018 pour atteindre 409 millions d’euros contre 163 millions seulement en 2017.

Ces bons résultats sont d’autant plus encourageants alors que la compagnie a du faire face à 15 jours de grève dont l’impact a été estimé à 335 millions d’euros et à une hausse de sa facture carburant.

Le résultat opérationnel a atteint 1,3 milliard d’euros dont 266 millions pour Air France et plus d’un milliard pour KLM.

La route est donc encore longue avant qu’air France atteigne la rentabilité de KLM mais le groupe va globalement bien mieux.

Pieter Elbers a été renouvelé à la tête de KLM et a rejoint le CEO Committee afin de mettre en place les orientations stratégique du groupe. De son côté Benjamin Smith a intégré le conseil de surveillance de KLM.

De nouvelles synergies vont être développés au niveau des deux compagnies notamment au niveau de la flotte ou des achats.

Accord avec les pilotes d'Air France

Air France mise notamment sur le nouvel accord avec les pilotes pour éviter les grèves futures et atteindre la rentabilité des grandes compagnies aériennes concurrentes cette année. L’accord sur les conditions de travail et les salaires a été validé à hauteur de 85,42% il y a à peine quelques jours.

«Cet accord majeur a fait l'objet d'intenses négociations depuis le mois de décembre. Après des mois de conflit, il était temps d'entrer dans une nouvelle ère de dialogue social. L'approbation du texte par nos collègues nous conforte dans cette idée et confirme l'envie de chacun d'aller de l'avant pour offrir de nouvelles perspectives à la compagnie et au groupe. La confiance exprimée par les pilotes envers la nouvelle direction d'Air France ne sera pas un blanc-seing. Le SNPL Air France sera particulièrement attentif au strict respect des garanties de l'accord qu'il s'apprête à signer » a déclaré Guillaume Gestas le nouveau président du SNPL d'Air France.

Montée en gamme et investissements

La compagnie mise par ailleurs sur une montée en gamme grâce à d’importants investissements dans sa flotte et les services.

Après la refonte des cabines de ses A330, Air France prépare celle de ses A380 et va par ailleurs déployer le WiFi sur sa flotte long-courrier.

Elle se prépare par ailleurs à mettre en service son premier A350 cette année.

Au final, la tempête semble dans le rétroviseur pour le groupe Air France-KLM d’autant que les low-costs ne sont plus aussi flamboyantes qu’auparavant. Ces derniers mois plusieurs compagnies ont fait faillite et de grandes low-cost comme Norwegian ou Wow Air ont des problèmes de trésorerie.

De son côté, Ryanair a fait état d'une baisse ds tarifs aériens sur le marché low-cost.

Comme dans le secteur des télécoms, le marché de l’aérien semble se stabiliser et les acteurs semblent retrouver de belles marges : une période propice pour les grandes compagnies aériennes européennes.

 

 

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

 

Aller en haut