Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

Air France monte en gamme son offre Moyen-Courrier à partir du 1er avril. Au programme, une nouvelle classe Eco Flex et un service de restauration totalement revu en partenariat avec Servair....

podium

Ça bouge chez Air France. Après l'annonce de l'opération de tous ses vols court-courriers sous la marque Hop Air France, Air France vient de présenter sa nouvelle offre Moyen-Courrier. Elle sera disponibles dans quelques avions de la compagnie à partir du 1er avril avec une commercialisation des premiers billets dès le 28 janvier.

siege-businessD'ici le premier semestre 2015, 24 A319 seront équipés de ces nouveaux sièges puis 25 A320 au cours du premier semestre 2016. D'ici l'été 2016, deux tiers de la flotet moyen-courrier sera dotée de cette nouvelle offre.

Les voyageurs d'affaires bénéficieront désormais d'un espace réservé en avant de l'avion avec de nouveaux sièges en cuir : un service de restauration spécifique sera dédié à cette classe de billets Business.

Siège en cuir, repas chaud pour les vols de plus de 2H30 et vaisselle en porcelaine en Business

Les clients Business auront droit à un plat chaud à partir de 2H30 de vol et à de la vaisselle en porcelaine. Le service vise à se rapprocher de celui d'un vol long-courrier avec une boisson d'accueil, un plat chaud, un service de vin, un café gourmant et un digestif.

repas-businessPour les vols de moins de 2H30 un petit déjeuner complet sera servi le matin (café, thé, jus de fruit frais, pain viennoiserie) et une collation ou un repas froid aux autres moments de la journée.

Tous les autres passagers seront logés derrirère la Business et profiteront du service de restauration de la classe économique comme les passagers de la nouvelle classe éco flex.

Nouvelle classe EcoFlex

chef-servair«Certains passagers Business nous ont indiqué qu'ils ne pouvaient pas voyager en Business mais qu'en éco ils souhaiteraient privilégier la flexiilité des billets à la restauration. Nous avons tout de même amélioré les repas pour l'ensemble des passagers éco afin de trouver un bon compromis. L'objectif principal n'est pas d'augmenter le trafic qui avoisine atteient 20 millions de passagers par an pour le Moyen-Courrier. Avec cette nouvelle offre, nous souhaitons avant tout reprendre des parts de marché sur l'avant de la cabine en accentuant la différenciation sur la Business» explique à Business Traveller France Alain Hervé Bernard, directeur général adjoint pour l'activité Passage Moyen-Courrier chez Air France .

L'offre Moyen-Courrier comprendra désormais la Business séparée du reste de la cabine, la classe éco Flex proposant des billets flexibles, l'éco classique et les tarifs Mini.

Avec l'éco Flex Air France souhaite se distinguer des low-cost par le niveau de service identique à la Business hormis pour la partie restauration: billets remboursables et modifiables sans frais, possibilité de prendre un vol plus tôt que prévu, accès au parcours SkyPriority (passage rapide des contrôels de sécurité dans 40 aéroports en Europe...Les voyageurs pourront par ailleurs cumuler un billet aller en Eco Flex et un restour en éco classique ou Mini.

Cette offre concerne les vols européens d'Air France au départ de Roissy, rien n'est prévu au départ de Roissy où Transavia continuera à se développer.

Il n'y aura pas d'offre spécifique pour les hommes d'affaires depuis Orly : «les créneaux sont rares à Orly et nous avons préféré privilégier le développement de Transavia» précise Alain Hervé Bernard. Transavia, continuera à se développer en se positionnant sur les destinations orientées loisirs, fortement concurrentielles et à haute fréquentation.

Le premier objectif d'Air France avec cette offre Moyen-Courrier est donc de chouchouter les voyageurs d'affaires européens alors que les compagnies low-cost comme Easyjet et plus récemment Ryanair se positionnent sur le marché du Business Travel. Ryanair a ainsi lancé son service Business Plus cet été et Easyjet compte déjà un important pourcentage de clients affaires : la compagnie Orange développe actuellement un nouveau programme de fidélité pour les voyageurs fréquents (voir http://www.businesstravel.fr/easyjet-teste-un-nouveau-programme-de-fidelite.html).

Des sièges plus légers pour économiser du kérosène

L'autre objectif est d'abaisser les coûts via le déploiement de ces 7800 sièges plsu!léger. La compagnie devrait économiser 450 tonnes de carburant par an pour un A319 et 700 tonnes par an pour un A320 ce qui n'est pas rien. 

«Comme pour l'activité court-courrier nous sommes sur une tendance de division des pertes par 2 sur le Moyen-Courrier, sans prendre en compte l'effet de la grève des pilotes en septembre qui a grévé les comptes» assure Alain Hervé Bernard.

En septembre 2014, Air France a fortement souffert de la grève des pilotes : une situation qui paradoxalement a favorisé l'activité des low-costs en France. Easyjet ou Ryanair ont présenté des résultats en forte progression sur ce trimestre.

Du fait de cette grève, le groupe Air France-KLM a du revoir à la baisse ses préiisions financières pour son exercice 2014 alors que tous les résultats de la transformation du groupe commencaient à apparaître : la grève des pilotes aurait eu un impact de 330 millions sur le résultat opérationnel du groupe. 

Nouvelle Business également sur le long-courrier et prix revu à la baisse sur le Moyen-Courrier

Air France est cependant dans une phase de transformation positive avec une plus forte orientation client.

Une nouvelle Business est désormais proposée sur certains vols long-courriers avec des sièges qui s'allongent totalement à l'horizontale.

Air France a publié à la rentrée le planning de déploiement de sa nouvelle Business long-courrier sur ses B777 (pour les A380, on ne connait pas encore les dates de déploiement).

Sur le Moyen-Courrier la compagnie promet par ailleurs des efforts tarifaires avec des baisses de prix parfois conséquentes.

«Nous avons revu à la baisse nos prix depuis l'été 2012 suite au lancement des tarifs Mini. Nous avons réussi jotre pari de compenser la baisse des prix par les volumes, et plus marginalement, certains clients ont choisi d'opter pour un tarif supérieur, ce qui nous a positivement surpris» explique Alain Hervé Bernard.

«Si l'on prend une base 100 pour les prix Mini, aujourd'hui la Classic est à 140, l'EcoFlex à 600 et la Business à 800. Bien sûr, il s'agit ici d'une vision macro avec des variations fortes d'une ligne à l'autre» précise François Maigné, Pricing Director France, Europe & North Africa.

La différence de prix entre l'EcoFLex et le Business n'est donc pas si importante que cela, ce qui devrait inciter les voyageurs à aller à l'avant de l'avion, le service étant bien plus complet en Business.

Pour Air France les voyageurs d'affaires sont vitaux pour la santé du Moyen-Courrier : « le motif affaires représente un peu moins des 2/3 des recettes des lignes européennes» ajoute François Maigné.

Un chiffre qui montre l'importance des nouvelles offres Business et EcoFlex pour Air France.

www.airfrance.fr

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut