Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Air France ouvre son vol Orly-New York

Air France inaugure ce jour son vol Orly-New York, bien après British Airways...

 airfrance orly 2016 new york 2

Cette nouvelle route d'Air France est opérée en B777-200 configuré avec 3 cabines : business, premium éco et économie (35 sièges en Business, 24 sièges en Premium Economy et 250 sièges en classe Economy). Au total, Air France-KLM dessert 12 destinations aux Etats-Unis avec 214 vols par semaine au départ de Paris et Amsertdam.

Air France arrive bien tard à Orly alors qu'Openskies, filiale de British Airways opère des vols entre New York et Orly depuis déjà plusieurs années.

Openskies qui appartient au groupe IAG a su miser sur Orly bien avant Air France : la compagnie anglaise avait saisi l'importance d'offrir une desserte au départ du sud de Paris pour couvrir une zone de chalandise différente de celle de Roissy.

Openskies avait par ailleurs renforcé sa présence à Orly en 2008 en s'emparant de la compagnie tout affaires L'Avion qui avait fait d'Orly sa base.

Le business model de L'Avion était fragile, alors qu'elle avait choisi des proposer uniquement des sièges affaires sur ses vols. En 2012, quelques années après le rachat de l'Avion, Openskies a d'ailleurs décidé d'ajouter une classe éco sur sa ligne Orly-New York, un avion tout affaires étant difficile à remplir à certaines périodes.

Air France avait toujours nié vouloir lancer des vols long-courriers vers la Etats-Unis au départ d'Orly, souhaitant avant tout développer son hub de Roissy.

Mais il semble que les succès d'Openskies et de la Compagnie (à Roissy) ont fait changer son fusil d'épaule. Air France n'a cependant pas voulu prendre le risque de lancer des vols tout affaires comme Openskies à une époque: elle a judicieusement choisi de proposer 3 cabines à bord.

Le lancement de cette ligne signifie soit qu'Air France souhaite changer de stratégie en développant un second hub à Orly, soit tuer la concurrence dans l’œuf, même si Openskies a les reins solides grâce au groupe IAG.

Comme par le passé, Air France pourrait tenter de perdre de l'argent sur une ligne pour assoiffer ses concurrents. Une pratique qu'elle a utilisé pour éteindre à petits feux AOM ou Air Liberté vers les Antilles (NDLR: ce qui n'a fait que reporter le problème plus tard avec la libéralisation du ciel en empêchant définitivement le développement d'une seconde compagnie aérienne française d'envergure et/ou d'une low-cost française).

Air France pratiquerait-elle également ce petit jeu avec la presse? (NDLR: Business Traveller France n'a pas été invité ni à la conférence de presse, ni au vol inaugural).

La responsable du compte Air France dans une agence média nous a confié "à titre privé" qu'elle pensait «qu'il n'était pas judicieux d'annoncer sur les magazines de tourisme qui parlent des concurrents d'Air France»! Sic! Heureusement que toutes les entreprises n'ont pas cette conception de la pluralité de l'information...surtout lorsqu'elle sont détenues en partie par l'Etat.

Il est à noter qu'hormis Openskies, une autre compagnie aérienne s'est lancée sur le créneau des vols entre Paris et New York: «la Compagnie».

La Compagnie, à l'image de L'Avion, a voulu retenter le pari des vols tout affaires en lançant ses opérations en 2014, mais au départ de Roissy. Ses avions sont configurés avec une seule classe affaires équipée de 74 sièges.

La Compagnie propose un tarif promotionnel sur la route Paris-New York jusqu'au 15 juin en classe affaires à 1190 euros TTC.

En attendant, la guerre des nerfs ne fait que commencer sur la route Paris - New York...

www.airfrance.fr

www.britishairways.com

www.lacompagnie.com

SONDAGE

Êtes-vous pour ou contre les radars embarqués dans les voitures banalisées?

NEWSLETTER

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France