Etes-vous pour ou contre le passage de la retraite de 62 à 65 ans?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux. Refuser et s'abonner.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :
La fabrication de l'un des avions les plus populaires au monde pourrait bientôt s'interrompre…

boeing 747800I 2

Dans un communiqué officiel cette semaine, Boeing a annoncé que la production de l'avion pourrait cesser: une nouvelle qui a bousculé le monde de l'aérien.

«Il est raisonnable de penser que nous pourrions décider de mettre fin à l'a production du B747» a déclaré Boeing dan sune note aux autorités boursières.

Le B747 était la reine du ciel, le plus grand avion au monde avant qu'Airbus ne fabrique l'A380.

Cependant le monde a changé depuis les premiers vols du B747-100 avec la défunte Pan Am en 1970. Les avions biréacteurs actuels sont capables de franchir de grandes distances à des coûts bien moindres, particulièrement pour la nouvelle génération d'avions chez Boeing et Airbus plus légers grâce à uneprocessus de fabrication utilisant majoritairement les composites: les A350 et B787.

Comme Airbus avec l'A380, Boeing a du mal à remplir son carnet de commandes pour le B747-8 hormis pour le fret. Seules Lufthansa, Korean Air et quelques autres ont opté pour le B747-8i.

Voila pourquoi Boeing ne fabrique que 12 avions par an alors qu'à la grande époque du B747, dans les années 70/80, les lignes de production fabriquaient jusqu'à 90 B747 par an. 

Boeing avait précédemment annoncé qu'elle allait la cadence de production de 12 à 6 avions par an à partir du mois de septembre 2016 du fait du manque de commandes : seuls 4 exemplaires du B747 ont été commandés depuis le début de l'année.

Si Boeing décide d'arrêter sa production ce serait un nouveau coup dur pour le marché des très gros porteurs et cela laisserait Airbus comme seul acteur sur ce marché.

Ces dernières années, Airbus a eu du mal à réaliser ses objectifs de vente pour l'A380.

Les années 2015 et 2016 ont cependant été plus bénéfiques alors qu'Airbus a reçu 12 commandes d'Iran Air, 2 commandes d'Emirates et 3 commandes de la compagnie japonaise ANA à ce jour.

Récemment au salon de Farnbourough, le président d'Airbus a indiqué que le constructeur européen allait réduire sa cadence de production de 3 à 1 avion par mois à partir de 2018, du fait de la faiblesse des commandes.

Tom Enders, espère relever la production d'ici un ou deux ans après 2018 tout en ajoutant que «lorsque l'avion est rempli c'est une machine cash». 

Airbus parie toujours cependant sur la vente de 1480 A380 d'ici 20 ans (contre 530 ventes en prévisions pour Boeing) grâce aux 55 mégapoles de l'aviation dans le monde dont 47 connaissent déjà une forte congestion de leur trafic selon John Lealy, directeur commercial d'Airbus.

Les principaux clients de l'A380 sont Emirates (142 commandes), Singapore Airlines (24), Qantas (20), Amedeo (20), Lufthansa (14), BA (12), Air France (12) et depuis peu Iran Air (12).

www.boeing.com

www.airbus.com

  

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre le passage de la retraite de 62 à 65 ans?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS