Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Booking.com
Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :

Index de l'article

dubai_burj_dubai
Le plus grand avion du monde, le plus haut gratte-ciel, le plus luxueux hôtel au monde, les plus grandes îles artificielles…L'Orient prend la relève de l'Ouest en osant les projets les plus fous. Bienvenue à Dubaï.

Certains magazines critiquent Dubaï à travers une vision parfois simpliste concernant le sort des travailleurs, ses folles dépenses ou plus récemment sa crise immobilière. Certes ces critiques sont parfois justifiées, mais toute grande oeuvre ne se réalise-t-elle pas sans excès? Et puis il ne faut oublier que Dubaï reste un ilot de tolérance au Moyen-Orient.

Qui a critiqué à l'époque le sort des employés chinois qui ont construit les lignes de chemin de fer aux Etats-Unis et qui ont fait décoller l'économie de la Côte Ouest? les folles dépenses de Rockfeller ou de William Randolph Hearst? ou le manque de contrôle qui a généré la crise financière actuellé

Dubaï, c'est avant tout l'histoire d'une famille visionnaire, d'une dynastie vivant au milieu d'un environnement hostile et qui a su bâtir un empire digne de Rockfeller.

C'est le grand père de l'émir actuel, Makthoum Bin Hasher qui a eu l'idée de développer le commerce à Dubaï en exemptant les commerçants étrangers de taxes en 1894. Cette décision a incité nombre de commerçants d'Iran ou de Sharjah à s'établir à Dubaï.

Tout en tirant une grande partie de sa richesse du commerce de  l'or (voir le souk de l'or, un monde en soi), ce petit Emirat est devenu l'un des principaux centres de commerce de perles jusque dans les années 30.

Malheureusement pour l'émirat, les japonais ont trouvé le moyen de fabriquer des perles de culture.

Ils ont cassé le marché et ruiné le commerce des perles à Dubaï.

Alors que l'industrie perlière représentait 95% du PIB de l'émirat au début du XXème siècle, aujourd'hui les perles ne représentent quasiment rien.

La découverte du pétrole après la seconde guerre mondiale a bouleversé l'économie des Emirats: mais l'émir de l'époque Rashid bin Saeed al Maktoum a été visionnaire en prévoyant dès cette époque que les flots du pétrole s'épuiseraient un jour.

Il a continué l'oeuvre de son ancêtre en draguant le bras de mer ensablé en 1961 pour développer le commerce et refaire de Dubaï un centre commercial et un port de premier plan: il fallait oser alors que le pétrole coulait à flot dans les émirats (découvertes de réserves de pétrole en 1958 à Abu Dhabi puis en 1966 à Dubaï). Après l'essor du trafic sur ce bras de mer, l'émir a décidé de créer un port appelé Jebel Ali dans les années 70.

Aujourd'hui grâce à ces investissement le pétrole ne pèse plus que 5% de l'économie, le port et la zone franche de Jebel Ali générant la majorité des recettes.

Son fils, Mohammed ben Rachid el-Maktoum, l'actuel dirigeant de Dubaï a poursuivi encore une fois le chemin tracé par ses ancêtres en développant le secteur immobilier, les banques et la finance et aujourd'hui le tourisme.

Découvrez avec nous l'histoire de cet émirat et de ses projets ambitieux qui ont changé en partie le monde et l'avenir de cette région…et ne manquez pas de visiter le musée de Dubaï situé dans un ancien fort, riche d'enseignements, si vous visitez l'émirat.

Car même si la crise récente a marqué Dubaï, ses bâtiments emblématiques ne sont pas près de disparaître à l'image de la tour Eiffel de Paris.

 

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

SONDAGE

Que pensez-vous des mesures annoncées par Emmanuel Macron le 12/07 et de l'extension du pass sanitaire

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

REPORTAGES AFRIQUE/MOYEN-ORIENT

Booking.com

Derniers messages du Forum

Aller en haut

Recevez notre Newsletter !