Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :

Lutfhansa vient  de revoir à la hausse ses profits, grâce notamment à la vigueur de la demande pour la classe affaires…

nouvelle business lufthansa 2015

Alors que la compagnie allemande avait émis une alerte aux profits en juilletsuite aux incertitudes liées au Brexit et aux attentasts qui ont affecté plusieurs pays européens. Mais la tendance semble s'être inversée depuis.

La compagnie a publié cette semaine un profit avant impôts de 1,68 milliard d'euros pour les premiers mois de l'année contre 1,53 milliard attendu par les analystes et 1,692 million l'an passé à la même époque.

Du coup les actions du groupe européen pont bondi de 7% dans la journée d'hier. La compagnie a notamment cité la bonne tenue du marché du Business Travel avec des prévisions «meilleures en septembre que prévu. »

Il faut dire que la compagnie a fortement investi ces dernières années pour moderniser les cabines de ses avions long-courriers ce qui a fini par payer (voir Lufthansa veut devenir la meilleure compagnie europeenne). Lors d'une présentation en 2015, la direction France de Lufthansa avait précisé que ce programme de rénovation avait entrainé une forte augmentation de la satisfaction client.

L'ensemble de la flotte long-courrier de Lufthansa est désormais équipée de sièges s'allongeant totalement en horizontale en Business et d'une toute nouvelle classe éco premium. Cette dernière est également un atout important auprès des voyageurs d'affaires alors que de nombreuses PME européennes et allemandes n'ont pas toujours les moyens de se payer un billet en Business : un marché où Lufthansa a de forts atouts du fait du tissu industriel très dense de PME dynamiques installées en Allemagne

La compagnie espère afficher pour l'ensemble de l'année un profit avant impôts de 1,817 milliard d'euros soit un peu moins que l'an passé mais bien mieux que ce qui était prévu par les analystes (1,461 milliard).

Au premier semestre, Lufthansa avait déjà publié un résultat avant impôt en hausse de 13% : il y a donc eu un ralentissement au second semestre mais moins fort qu'espéré grâce au marché Business Travel.

Ces bons résultats sont aussi liés aux progrès réalisés par le groupe en terme de maitrise des coûts et de ses capacités: les coûts unitaires nt baissé de 5,8% ces 9 derniers mois.

Le groupe a par ailleurs scellé un accord avec Air Berlin pour le transfert d'une partie de la flotte de son concurrent vers sa filiale low-cost long-courriers Eurowings. Des discussions pour une éventuelle recapitalisation d'Alitalia par Lufthansa (dans le cadre des négiociations avec Air Berlin) ont été évoquées dans la presse italienne cette semaine mais ont été démenties par les deux compagnies. 

Mais d'autres opportunités sont peut-être encore plus intéressantes pour le groupe Lufthansa comme le rachat des parts des états norvégiens et suédois au sein du capital de SAS : les deux états ont en effet indiqué leur souhait de vendre une partie de leurs actions au sein de la compagnie aérienne scandinave.

www.lufthansa.com

 

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

SONDAGE

Est-ce que la France doit discriminer les guéris du Covid par rapport aux vaccinés pour les pays oranges, rouges hors UE? En UE ils voyagent comme les vaccinés

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Derniers messages du Forum

Aller en haut

Recevez notre Newsletter !