Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

alitalia-marque

Selon le Financial Times, Etihad et Alitalia sont actuellement en négociation: Etihad pourrait racheter 30 à 49% du capital de la compagnie italienne.

Les rumeurs étaient récurrentes concernant une éventuelle prise de participation d’Etihad au capital d’Alitalia.

Elles ont été confirmées par un article du Financial Times le 19 décembre.

Etihad pourrait injecter jusqu’à 350 millions d’euros au capital d’Alitalia afin de prendre une participation allant de 30 à 49%.

Un accord devrait annoncer dans les prochains jours selon le Financial Times et Bloomberg.

Alitalia était à la recherche d’un nouveau partenariat alors qu’Air France n’a pas souhaité participer à la dernière augmentation de capital.

La compagnie avait réussi à lever 300 millions d’euros via son augmentation de capital.

Alitalia avait rassuré ses salariés en indiquant qu’il n’y aurait pas de licenciements, laissant entrevoir l’arrivée d’un nouveau partenaire.

Nous avions indiqué le 11 décembre que la presse italienne pensait qu’Etihad allait jouer le rôle de chevalier blanc ce qui s’est donc confirmé (voir http://www.businesstravel.fr/alitalia-baisse-des-couts-de-300-millions-mais-sans-licenciements.html).

L'activité long-courrier devrait profiter de l'arrivée d'Etihad au capital

C'est au final une très bonne nouvelle pour la compagnie italienne mais qui ne résout pas tous ses problèmes.

L'activité long-courrier devrait fortement bénéficier de cet accord avec Etihad : la compagnie d'Abu Dhabi a annoncé en début de mois qu'elle allait lancer des vols vers Rome en 2014 (voir http://www.businesstravel.fr/etihad-lancera-des-vols-vers-rome-jaipur-et-erevan-en-2014.html).

Le réseau domestique et moyen-courrier de la compagnie sera par contre toujours en perte.

De nombreuses low-costs se sont renforcées en Italie ces derniers mois: comme pour Air France, Alitalia va devoir trouver une solution pour que son activité court-courrier redevienne rentable.

Etihad continue ses emplettes...

Etihad est aujourd'hui un acteur fort de la consolidation du marché aérien au niveau mondial.

La compagnie d'Abou Dhabi a pris ces derniers mois de nombreuses participations dans différentes compagnies dans le monde: dernièrement elle a racheté 24% de la compagnie privée indienne Jet Airways en se positionnant sur l'un des marchés à la plus forte croissance au monde.

Suite à cette participation dans Jet Airways, Etihad a augmenté ses capacités vers l'Inde.

L’influence d’Etihad est aujourd'hui globale et s’étend à de nombreuses autres compagnies aériennes dans le monde grâce à ses prises de participations.

En août 2013, Etihad a racheté 24% du capital de Jet Airways et 49% du capital de la compagnie serbe Jat Airways (renommée depuis Air Serbia) en septembre 2013, après s’être emparée de 29% du capital d’Air Berlin, de 40% d’Air Seychelles, et de 3% d’Aer Lingus (voir http://www.businesstravel.fr/2012050212422/en-voyage/compagnies-aeriennes/etihad-rachete-298-du-capital-d-aer-lingus.html).

Au pays des kangourous, Etihad a récemment fait part de son souhait d’augmenter sa participation de 10 à 19,9% au sein de Virgin Australia pour se renforcer sur ce marché.

La compagnie d’Abu Dhabi s’intéresse également à l’Amérique du Sud (http://www.businesstravel.fr/fil/13124-etihad-s-intehttps://www.businesstravel.fr/administrator/index.php?option=com_content&view=article&layout=edit&id=15541resse-a-l-amerique-du-sud.html): elle a lancé ses premiers vols au Brésil en juin 2013 (http://www.businesstravel.fr/etihad-lance-son-premier-vol-vers-l-amerique-du-sud.html) et a signé un accord commercial en décembre 2012 avec la portugaise TAP très présente au pays du Pernambouc (voir http://www.businesstravel.fr/emirates-et-tap-scellent-un-accord-commercial.html).

Voir http://www.businesstravel.fr/etihad-mene-la-danse-de-la-consolidation-du-marche-aerien.html

 

www.alitalia.com

 

 

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut